Un chef à la rescousse des polytechniciens

  • A
  • A
Un chef à la rescousse des polytechniciens
@ Maxppp
Partagez sur :

Abonnés aux conserves, les étudiants de l'"X" ont reçu un cours particulier du gastronome Jean Terlon.

Les étudiants en optique de l'Ecole Polytechnique ont reçu lundi un cours particulier de cuisine par le chef Jean Terlon qui a quitté, pour le lancement de la 23e Semaine du goût, les cuisines du restaurant Le Saint-Pierre pour un amphi sur le campus de Palaiseau, dans l'Essonne. "La nourriture, c'est le premier médicament", a dit le chef en découvrant la plaque électrique et le micro-onde estudiantins mis à sa disposition sur l'estrade.

>> A lire aussi - Les jeunes pas friands de légumes

Un étudiant consacre entre 4 et 5 euros par repas en restaurant universitaire, entre 8 et 10 euros quand il mange à l'extérieur. Dans leur cuisine, leur budget alimentaire réduit les conduit souvent vers les produits industriels, les moins chers. "Ce qu'ils oublient, c'est la notion de plaisir et de goût", rappelle Jean Terlon. "Ils font partie de cette génération qui n'a pas reçu la transmission de leurs parents, grand-parents. Ils connaissent le ketchup, mais pas le poulet à la diable, alors que cette sauce à base de tomates vient de là", rappelle-t-il. Alors quand un chef salué par le Guide Michelin leur montre comment préparer des oeufs à la neige dans un micro-ondes, c'est un peu une révélation. "Deux minutes pour obtenir des blancs en neige, une minute pour des légumes croquants prêts à assaisonner, le tout sans sucre et sans gras", explique le chef. "Ensuite, il ne reste plus qu'à s'amuser ..." conclut l'auteur de la recette du magret de canard cuit au micro-ondes.