Un braqueur en cavale arrêté pendant les soldes

  • A
  • A
Un braqueur en cavale arrêté pendant les soldes
@ Capture Google Streetview
Partagez sur :

INFO E1 - Le détenu avait profité de son hospitalisation dans le Val-d’Oise pour s’évader le 11 octobre.

Il a été arrêté... alors qu'il faisait les soldes avec sa mère. Un braqueur en cavale, qui s’était évadé de l’hôpital de Pontoise en octobre dernier, a été interpellé mardi, à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, selon les informations d'Europe 1. Le fugitif, originaire du Val-d'Oise, était en cours de présentation mercredi soir à un juge d'instruction du tribunal de Pontoise.

>> A lire - Évasion d'un détenu à l’hôpital de Pontoise

Une évasion rocambolesque. Son évasion en octobre dernier avait marqué les esprits pour son coté rocambolesque. Après avoir reçu la visite de sa femme dans l'après-midi, le détenu avait profité de la présence d'une infirmière, pour s'enfuir par la fenêtre de sa chambre, située au service cardiologie, où il avait été admis pour y recevoir des soins. Il avait ensuite sauté de toit en toit avant de s'évanouir dans la nature.

Un long travail de surveillance. A l'époque, d'importants moyens avaient été déployés pour le retrouver, notamment un hélicoptère. En vain. Le fugitif s'est en effet montré particulièrement méfiant durant sa cavale. Il s’était dans un premier temps réfugié chez les parents de sa compagne, pour "reprendre des forces", avant de se planquer. Ce n'est donc qu'après "un long et minutieux travail de surveillances et de recoupements" sur ses déplacements et ses contacts avec des tiers que la police judiciaire de Versailles est parvenue à l'interpeller.

Quinze condamnations au compteur. Le quadragénaire, "beau braqueur" de longue date, possède un "impressionnant casier judiciaire" pour des séries de braquage en Ile-de-France, essentiellement dans des commerces de proximité ou chez des particuliers. A 30 ans, il avait déjà passé une dizaine d’années en prison, pour vol, stupéfiants, séquestration. Et son casier judiciaire comporte quinze condamnations au total, rapporte Le Parisien.

Son procès se déroule sans lui. Au moment de son évasion, il était incarcéré depuis mars 2011 à la prison d'Osny, dans le Val-d'Oise. Il purgeait une peine notamment pour enlèvement et séquestration d'un employé de banque lors d'un braquage. Pour ces faits, il devait comparaître en décembre devant la cour d’assises de Nanterre. Finalement, son procès s'est déroulé en présence de ses quatre complices.