Un bébé empêché d'embarquer

  • A
  • A
Un bébé empêché d'embarquer
Un père a été contraint de rester au sol avec son bébé de quatre mois.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un bébé castrais de quatre mois n'a pu prendre l'avion pour La Réunion, faute de carte d'identité.

Leur nouvelle vie a bien mal commencé. Un couple de Castrais devait décoller vendredi dernier de Toulouse-Blagnac pour rejoindre La Réunion, où ils ont décidé de s'installer avec leurs trois enfants.

Seulement, au moment d'embarquer, la petite dernière, quatre mois, n'a pas été autorisée à monter dans l'avion sous prétexte qu'elle n'avait pas de carte d'identité. Le seul livret de famille des parents n'a pas suffi pour convaincre le personnel de la compagnie Air Austral.

400 euros à ajouter

Du coup, la mère s'est envolée seule avec les trois aînées tandis que le père est resté au sol avec son bébé, explique La Dépêche. Le prix des billets, qui s'élevait déjà à 2.200 euros, devrait augmenter de 400 euros pour le report de leur vol à dimanche… à condition que le passeport du bébé arrive à temps. Si ce n'est pas le cas, le père devra s'affranchir de deux nouveaux billets.

"Nous nous insurgeons contre la manière dont cela s'est passé", explique la grand-mère du bébé. "Toute la famille et des amis venus leur dire au revoir attestent des identités des personnes, les parents présentent leur carte d'identité et le livret de famille, et on nous a parlé en se moquant de nous", s'indigne-t-elle encore dans les colonnes du quotidien régional. "C'est inadmissible".