Un baiser jugé déplacé

  • A
  • A
Un baiser jugé déplacé
@ DR
Partagez sur :

Un court-métrage destiné aux enfants et qui aborde la question de l’homosexualité dérange.

Il s'appelle "Le baiser de la lune". C'est un court-métrage d'animation qui n’est pas encore terminé mais fait déjà polémique. Ce film aborde la question des relations amoureuses et notamment entre personnes du même sexe. Il raconte ainsi l'histoire de Félix, le poisson-chat, et Léon, le poisson-lune. Son réalisateur, le Rennais Sébastien Watel, veut inciter les enfants du primaire à réfléchir sur l’homosexualité.

Le film doit être diffusé aux élèves de CM1 et CM2. Il a reçu le soutien financier de plusieurs organismes officiels : le Centre National de la Cinématographie, la Ligue de l'Enseignement d'Ille et Vilaine, le Conseil régional de Bretagne, le Conseil général des Côtes d'Armor, ou encore la ville de Rennes. Signe que le sujet embarasse, l’Inspection académique d’Ille-et-Vilaine, qui figurait dans la liste des partenaires officiels mise en ligne sur le site du film, n’y figure plus.

"Incitations homosexuelles"

Le site internet de l'hebdomadaire Les quatre vérités a lancé une pétition intitulée "Halte aux incitations homosexuelles dans les écoles primaires!". Des associations s’élèvent aussi. Béatrice Bourges de l’Association pour la protection de l’enfance considère qu’il est trop tôt pour parler homosexualité à des enfants de huit ans "Pourquoi projeter des enfants dans un mode d’adulte ?" s’interroge-t-elle. "Il y a des enfants qui peuvent être blessés", considère-t-elle également. L'éditorialiste de l'hebdomadaire Minute est même allé jusqu’à s’interroger : "On n'ose penser de quelle lune il s'agit."