Un apéro géant et bon enfant à Brest

  • A
  • A
Un apéro géant et bon enfant à Brest
@ MAXPPP
Partagez sur :

Au moins 7.000 invités, inscrits via Facebook, ont participé vendredi soir à un apéro géant.

Tout s'est bien terminé à Brest où un "apéro géant", lancé via Facebook, a réuni vendredi soir quelque 7.000 personnes dont les dernières, quelques centaines, se sont dispersées tranquillement samedi matin vers 6h, a indiqué la sous-préfecture.

L'appel avait été lancé par une lycéenne brestoise qui souhaitait "fêter l'anniversaire d'une copine", a rapporté, en citant la presse locale, le sous-préfet de Brest Jean-Pierre Condemine. En quelques clics, ce sont des milliers de personnes qui sont ainsi à boire un verre.

Aucun incident majeur n'est à déplorer malgré l'importance du rassemblement. Une quarantaine de personnes ont été prises en charge par les secouristes sur place et cinq ont été hospitalisées, dont une pour coma éthylique. La police a procédé à 12 interpellations, selon la préfecture.

Rassemblements spontanés et incontrôlables

"Nous subissons. Cet événement nous est imposé et nous ne pouvons pas l'ignorer non plus", avait déclaré le sous-préfet avant l'opération.

Lors des derniers apéritifs similaires, des comas éthyliques ainsi que quelques malaises et petites blessures ont été à déplorer. Pour limiter les dégâts, les villes tentent une nouvelle stratégie. Elles font pression sur les organisateurs en leur expliquant qu’ils seraient responsables de tout problème lié à la soirée.

Apéro géant interdit dans plusieurs villes

La préfecture du Calvados a interdit mercredi un "apéro géant" qui devait réunir jeudi au château de Caen. Un événement du même type, prévu jeudi dans le centre de Nancy, a été annulé mercredi par son initiateur. Aussi prévu à Montpellier pour le 12 mai, la préfecture du Languedoc-Roussillon y a interdit vendredi l'apéro géant qui devait s'y tenir.

A Chartres aussi, l'apéro devrait avoir lieu, mais avec un changement d'organisateur. "Après les coups de fil de la préfecture et la lettre ouverte de l’adjoint à l’animation de la ville, l’organisateur de l’apéro géant a jeté l’éponge vendredi matin." explique La République du Centre.

A Rennes, "l'apéro géant" organisé le 25 mars dernier toujours via Facebook avec plus de 5.000 personnes en centre-ville s'était déroulé sans souci majeur.

REAGISSEZ - Que pensez-vous de ces apéro géants initiés sur les réseaux sociaux ?