Tuerie de Toulouse : l'essentiel de 18h

  • A
  • A
Tuerie de Toulouse : l'essentiel de 18h
Europe1.fr vous résume les principales informations de la journée de jeudi sur la tuerie de Toulouse.@ CAPTURES D'ECRAN/MAXPPP
Partagez sur :

Intervention du Raid, enquête, Europe1.fr vous résume les principales informations de la journée.

Les policiers du Raid sont intervenus jeudi matin dans l'appartement de Mohamed Merah à Toulouse, mettant fin à une longue attente. Le principal suspect des trois tueries de Toulouse et Montauban a été tué dans l'assaut. Mais des zones d'ombres demeurent.

La fin de l'attente. Après 32 heures de siège autour de l'appartement de Mohamed Merah, le Raid donne l'assaut vers 11 heures du matin. Le suspect ne se laisse pas faire, il tire sur les policiers qui ripostent. Mohamed Merah est tué.

>> Revivez les 32 heures de siège et le récit de l'assaut.

L'enquête se poursuit. Malgré la mort de Mohamed Merah, les enquêteurs tentent toujours de faire toute la lumière sur le suspect et les tueries. De nouveaux indices ont été retrouvés, comme la caméra qui a filmé les trois tueries. Mais il reste encore des zones d'ombres.

>> A lire : Merah a bien filmé sa cavale meurtrière.

Sarkozy veut lutter contre le terrorisme. Le chef de l'Etat a annoncé plusieurs mesures pour renforcer l'arsenal pénal, notamment la création d'un délit pour avoir consulté certains sites internet et la participation à des camps d'entraînements à l'étranger.

>> Découvrez les mesures proposées par Nicolas Sarkozy

L'heure des polémiques. Le député socialiste Jean-Jacques Urvoas a critiqué sur Twitter la lenteur des policiers du Raid, soulevant un tollé à l'UMP. Un autre socialiste, Jérôme Guedj, a de son côté demandé la démission du ministre de l'Intérieur, Claude Guéant.
>> A lire : Urvoas fait son mea culpa et Un socialiste veut la démission de Guéant

Al-Qaïda revendique les tueries. L'organisation "Jund al-Khilafah", les soldats du Califat, appelle la France à reconsidérer sa politique "hostile" aux musulmans. Le communiqué assure que "Youssef le Français" est l'un "des chevaliers de l'islam".

>> A lire : La revendication de la nébuleuse Al-Qaïda