Trop peu d'enseignants en primaire

  • A
  • A
Trop peu d'enseignants en primaire
9.000 postes devraient être supprimés dans le primaire à la rentrée 2011@ MAXPPP
Partagez sur :

La France arrive tout en bas d'un classement international pour son taux d'encadrement des élèves.

Avec cinq enseignants pour 100 élèves à l'école primaire, la France arrive tout en bas du classement du classement des pays l'OCDE. Elle est loin derrière l'Italie ou la Grèce dont le taux d'encadrement est deux fois plus important, selon une note de synthèse "Tendances de l'emploi public" de février 2011, du Centre d'analyse stratégique (CAS).

Un mauvais classement de la France pointé du doigt par les experts en éducation de l'OCDE car l'école primaire est cruciale pour l'apprentissage de la lecture, de l'écriture et du calcul. "Il y a beaucoup de difficultés scolaires pour certains dès la primaire", estime Eric Charbonnier, expert à l'OCDE. "Il faut agir sur ces difficultés, en augmentant par exemple le nombre d'heures de soutien, la personnalisation et l'individualisation de l'enseignement", conseille-t-il.

9.000 postes supprimés à la rentrée

Déjà, dans un rapport de mai 2010, la Cour des comptes soulignait que la France consacrait moins de moyens en primaire que la moyenne de l'OCDE : 5 % de moins en maternelle, 15 % de moins à l'école élémentaire.

En revanche, les moyens consacrés aux collèges et lycées sont eux plus importants. La France connaît un "taux médian" avec 7,5 enseignants pour 100 élèves, selon la note.

La note complète du CAS, remise au Premier ministre, préconise de bien cibler les suppressions de postes dans l'Education nationale et de préserver au maximum l'école primaire, alors que 9.000 postes devraient y être supprimés pour la rentrée 2011.