Trop de travail étouffe la vie de couple

  • A
  • A
Trop de travail étouffe la vie de couple
@ Max PPP
Partagez sur :

Une étude menée par le cabinet Technologia souligne qu'il nuit fortement à la vie de couple.

Demande de divorce, baisse du nombre de rapports sexuels, désengagement familial, dépression… Selon une récente étude du cabinet Technologia, spécialisé dans la prévention des risques professionnels, travail et vie de couple ne font pas bon ménage. Principal enseignement de ce rapport rendu public mardi par Le Parisien : la vie professionnelle déborde de plus en plus sur la sphère privée.

Depuis quelques années, l'intensité, les exigences et les nouveaux modes d'organisation du travail viennent en effet chambouler la vie familiale des travailleurs français. Pour 50% des personnes sondées, leur vie professionnelle passe avant tout le reste. Pour 61% des cadres, le travail occupe même une "place prépondérante". En comparaison, la vie de couple occupe 17% du temps et la vie sociale 3%, rapporte France Info. Mais paradoxalement, 90 % des personnes interrogées plébiscitent leur vie de famille.

La vie sexuelle des cadres très impactée

Force est de constater qu'ils sont peu nombreux à réussie à concilier les deux. Les conséquences sur la vie privée sont parfois même désastreuses. "Culpabilité, divorce, enfants parfois plus difficiles à gérer, surmenage, dépression, fatigue chronique, voire troubles sexuels, pour les salariés le prix à payer est souvent lourd", rappelle le directeur général de Technologia, Jean-Claude Delgenes, interrogé par Le Parisien.

Beaucoup de salariés interrogés reconnaissent l'impact du travail sur leur vie sexuelle. Ainsi, à la question : si votre travail était moins stressant, feriez-vous l'amour plus souvent ? 63 % des personnes interrogées répondent oui. Un chiffre qui atteint 74% chez les travailleurs de nuit.

Les jeunes de plus en plus concernés

Les trois quart des sondés reconnaissent que la fatigue accumulée les empêche de faire l'amour le soir. Un constat d'autant plus inquiétant qu'il concerne de plus en plus les jeunes employés, constate le docteur Sylvain Mimoun, spécialiste en thérapie de couple.

"C'était les chefs d'entreprise, les PDG, ou directeurs généraux. Ça ne se voyait pas chez les hommes ou les femmes de moins de 30 ans. Depuis cinq ans j'en vois un peu plus fréquemment à chaque fois. Elle se plaint qu'il n'a plus de désir, lui dit : 'ce n'est pas que je n'ai pas envie, c'est que le travail me prend la tête et j'y pense tout le temps", constate-t-il.

Pour éviter que la vie professionnelle n'empiète trop sur la vie privée, certaines personnes adoptent différentes stratégies, comme le déménagement, pour être plus proche de leur domicile, ou l'auto-entreprenariat pour passer plus de temps avec la famille. Pour rétablir un certain équilibre, les spécialistes conseillent également d'éviter les réunions après 17 heures, et de bloquer les boîtes mails en dehors du temps de travail.