Trois morts en deux jours sur l’A9

  • A
  • A
Trois morts en deux jours sur l’A9
Le pneu d'un poids lourd a éclaté sur l'A9, jeudi après-midi. Le véhicule s'est renversé sur une voiture.@ MaxPPP
Partagez sur :

Deux accidents mortels impliquant des poids lourds se sont produits jeudi et vendredi.

Située dans le Languedoc-Roussillon, qu'elle traverse d'est en ouest, c'est l'une des autoroutes les plus fréquentées et les plus dangereuses de France. Deux accidents mortels se sont déclarés jeudi et vendredi sur l'A9, faisant trois victimes. Chaque fois, un poids lourd est impliqué.

Le dernier accident en date s'est produit vendredi matin, entre Montpellier et Nîmes. L'un des occupants d'une voiture stationnée sur la bande d'arrêt d'urgence est mort lorsque le véhicule a été percuté par un camion.

Jeudi après-midi, à la hauteur de Loupian, l'éclatement du pneu d'un poids lourd, occupé par deux personnes, l'a précipité en travers de la chaussée. Il a écrasé une voiture, tuant sa jeune conductrice accompagnée de sa mère, grièvement blessée. Le passager du camion est lui ausi décédé.

Une plaque tournante du trafic estival

L'A9, qui assure la jonction entre Orange et la frontière espagnole au niveau du Perthus, subit une hausse de fréquentation de 20% en été.

Il s'agit d'une plaque tournante du trafic durant cette période. Sur son tronçon le plus fréquenté, entre Montpellier et Béziers, pas moins de 4.000 à 6.000 véhicules par heure franchissent la barrière de péage de Saint-Jean-de-Vedas, près de la capitale héraultaise.

Contrôles doublés sur les poids lourds

Les poids lourds représentent une grande partie de ces véhicules. Ils sont la cible prioritaire du commandant Pascal Petit, à la tête de l'escadron de sécurité de l'Hérault. Interrogé par Europe 1, il indique que les contrôles ont été "doublés depuis l'année dernière" sur ces véhicules.

Plus généralement, "une Brigade rapide d'intervention sillonne toute l'autoroute pour calmer les ardeurs des mauvais conducteurs", ajoute-t-il. Les trois accidents de jeudi et vendredi vont sans doute inciter la BRI à renforcer ces contrôles.