Transports en grève : comment être remboursé ?
Transports en grève : comment être remboursé ?

SNCF, RATP, avions. Les procédures de remboursement en cas de service perturbé.

Vous aviez prévu de vous déplacer pour le travail ou vos loisirs, mais le mouvement de grève a perturbé votre voyage ? Europe1.fr fait le point sur les procédures d’échange ou de remboursement de vos titres de transport. Globalement, ces dernières sont identiques à celles mises en place lors des précédents mouvements de grève.

En train

Si votre TGV/Corail/Transilien est annulé, plusieurs choix s’offrent à vous :
- vous prenez un autre train de la même ligne, le jour même. Contactez le contrôleur du train, s’il reste des places, vous voyagerez avec votre billet, sans frais supplémentaires.
- vous décidez de reporter votre voyage : vous pouvez faire modifier votre billet, sans frais au guichet, quel que soit le tarif, que votre billet soit échangeable/remboursable, ou non.
- vous décidez d’annuler votre voyage : la SNCF vous rembourse votre billet.

Les billets de TER et d’Intercités n’incluent pas de réservation et sont donc valables 2 mois à compter de leur date d’achat. Pour les cas particulier, adressez vous à un guichet.

Dans tous les cas, “à partir du moment où vous savez que votre train est annulé, le mieux est d’anticiper en se rendant le plus tôt possible à un guichet“, conseille la SNCF. A noter que tous les frais occasionnés par un train annulé (restauration, hébergement) ne sont pas pris en compte par la SNCF.

En avion

Chez Air France, “en cas de vol annulé, nos services commerciaux vous proposeront une alternative, soit sur Air France, soit sur KLM via Amsterdam, ou avec un des partenaires de l´alliance SkyTeam“. Si vous refusez le vol de rechange, les procédures de remboursement sont variables.

Chez Easyjet, les voyageurs peuvent “transférer gratuitement leur vol dans les cinq jours suivants“. Si vous avez réservé votre vol sur le site easyJet.com, le changement de billet se fait en ligne. Si vous avez acheté votre billet par un autre moyen, le changement de billet se fait “soit au comptoir de vente à l'aéroport de départ ou via notre centre d'appels“.

La procédure est similaire si vous optez pour le remboursement de votre billet d’avion : si vous l’avez acheté sur le site Easyjet, une page permet le remboursement en ligne. Si vous avez acheté votre billet ailleurs, “ vous devrez contacter l'agence qui vous a réservé vos vols afin d'effectuer le nécessaire“. En cas de problème, Easyjet met à disposition le 0826 103 320 (0,15 €/min*, de 6h à 22h).

Chez Ryanair, la procédure est la même : vous pouvez échanger gratuitement votre billet pour le vol suivant. Pour se faire rembourser entièrement votre billet non utilisé, vous pouvez vous rendre au guichet de l’aéroport, sur le site internet de Ryanair ou appeler la centrale de réservation. Pour les personnes ayant acheté un billet aller-retour, avec un trajet aller déjà effectué, il vous faut contacter la centrale de réservation.

Chez les autres compagnies aériennes, la procédure est souvent la même : les grandes compagnies ayant adhéré à une “alliance“ vous proposent un vol sur l’avion d’une compagnie partenaire. Pour les compagnies low cost, vous pouvez prendre le vol suivant ou demander un remboursement avant l’heure prévue du vol.

A la RATP

“Rien n’est prévu pour l’instant“, explique-t-on du côté de la RATP, qui attend de voir comment va évoluer le mouvement de grève. Une procédure de remboursement pourrait se mettre en place “en fonction du nombre de jours de grève, de personnes concernées et de lignes perturbées“.

Lors de la précédente grève d’ampleur, en 2007, la RATP avait procédé à diverses indemnisations : une réduction du prix de l’abonnement pour les détenteurs de carte mensuelle ou hebdomadaire, un remboursement pour les détenteurs de cartes annuelles. A chaque fois, le rabais ou le remboursement varie en fonction des zones couvertes par votre titre de transport.