Trains: un site pour comparer les retards

  • A
  • A
Trains: un site pour comparer les retards
@ MaxPPP
Partagez sur :

La ministre des Transports va lancer lundi un site pour repérer les lignes les moins ponctuelles.

Quelles sont les liaisons les plus en retard ? A partir de lundi, les voyageurs pourront compter sur le site www.qualitetransports.gouv.fr pour avoir une réponse à cette question. La ministre des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet, lance jeudi l’Autorité de la qualité de service dans les transports dans lequel s'inscrit la création du site.

Objectif : veiller sur la ponctualité des lignes ferroviaires et aériennes après la salve de critiques dont a été victime la SNCF à la fin de l'année.

Faire pression sur les opérateurs

Le site a donc vocation à mieux informer les voyageurs pour leur permettre d'anticiper davantage leur voyage. "L'idée est d'offrir aux usagers une information validée pour leurs donner les moyens d'exercer leur jugement et leur choix pour voyager", précise la ministre des Transports. La plateforme recense donc toutes les statistiques sur les retards et annulations de 120 liaisons aériennes et de 100 lignes TGV en France, rapporte Le Parisien.

Comme l'explique Nathalie Kosciusko-Morizet, l'objectif sous-jacent de cette démarche est également d'"exercer une pression amicale sur les opérateurs de transports pour qu'ils améliorent la fiabilité de leur service." Et certaines lignes ont beaucoup à faire pour améliorer leurs liaisons.

Easy Jet plus ponctuel que Air France

En consultant le site en avant-première, Le Parisien constate en effet que la ligne Paris-Nice cumule le plus de retard sur les quatre dernier mois de 2011. C'est-à-dire cinquante minutes en moyenne pour les 20% des trains n'arrivant pas à l'heure.

Côté aérien, le Paris-Nantes d'Air France obtient la palme avec 45% de retard sur les 120 vols effectués en novembre. En consultant le site, on découvre également qu'il est préférable d'opter pour Easy Jet (7,4% d'avions en retard) plutôt que pour Air France (27,6%).

Un concept élargi d'ici la fin de l'année

Pour obtenir ces statistiques, il suffit de choisir son point de départ et son point d'arrivée comme sur un site de réservation de voyages. Apparaît alors un tableau de bord très détaillé ou figurent le nombre de trains ou d'avions, la durée du voyage, le nombre de retards et d'annulations.

Une initiative saluée par la Fédération nationale des usagers des transports (FNAUT). Marc Débrincat, membre de la FNAUT se félicite ce "cet accès à des statistiques objectives et publiques". Le concept devrait être étendu aux TER, RER, liaisons longues distances par car, et aux transports urbains dans les villes de plus de 500.000 habitants, d'ici la fin de l'année,