Trafic : ça s'arrange sur les routes

  • A
  • A
Trafic : ça s'arrange sur les routes
@ Reuters
Partagez sur :

Après un pic de 560 kilomètres de bouchons, le trafic se fluidifie progressivement en ce week-end de chassé-croisé.

La journée de samedi s’annonçait longue pour les automobilistes de retour ou en partance pour les vacances. Et elle l'a été. Comme prévu, le trafic a été très dense à la mi-journée, surtout en Vallée du Rhône, pour le deuxième grand chassé-croisé des vacanciers, de nouveau classé rouge et noir par Bison Futé.  Le pic a été atteint vers 13 heures, avec un cumul de 560 km de bouchons vers midi, en deçà des chiffres des deux précédents week-ends. Vers 15 heures, il restait tout de même 369 km de bouchons, principalement dans la vallée du Rhône dans les deux sens et sur l'A9 vers l'Espagne. Un retour à une circulation plus fluide est attendu vers 18 heures, selon Bison futé.

Sur l'A7, dans la Drôme, les vacanciers roulaient en accordéon sur 48 km à Portes-les-Valence, ainsi que sur 7 km au sud de Grenoble sur la N85. Pour éviter un engorgement du trafic, les traditionnelles mesures de régulation de la vitesse -de 130 km/h à 110 ou 90 km/heure) ont été mises en place sur certains tronçons de l'A7 dans les deux sens. Autre difficulté dans le sud-est : sur l'A9 avec 14 km de ralentissements à Montpellier en direction de l'Espagne et sur la N85 entre Orange et Narbonne (Aude) et 11 km entre Narbonne et l'Espagne.

La situation s'améliorait dans le sud-ouest pour les vacanciers allant vers l'Espagne ou le Pays Basque. Bison Futé dénombrait vers 15 heures 15 km de bouchons sur l'A10 entre Tours et Bordeaux, 13 km sur l'A63 entre Bordeaux et Dax et 21 km à Toulouse sur l'A61. La rocade de Bordeaux (A630) restait encombrée sur 5 km. Retour à la normale au péage du tunnel du Mont-Blanc, où le temps d'attente a été de 60 minutes à la mi-journée. Sans comparaison avec la semaine dernière où l'attente avait atteint jusqu'à 2h15 à la mi-journée.

Dans le sens des retours, les difficultés persistaient dans le sud sur l'A7 entre Orange et Montélimar où les Aoûtiens roulaient pare-choc contre pare-choc sur 19 km. De même que sur l'A9 entre Narbonne et Nîmes (15 km) ou encore sur l'A75 au sud d'Issoire. Toujours sur l'A75, on notait deux ralentissements de 10 km à l'ouest de Montpellier et à l'est de Narbonne sur l'A61.

Dans le sud-ouest, la rocade de Bordeaux (A630) restait embouteillée sur 6 km, ainsi que l'A63 entre Bayonne et Bordeaux (17 km).

Amélioration pour les vacanciers quittant la Bretagne, qui restaient ralentis sur 9 km à Rennes sur la N136 et sur 7 km sur la rocade de Nantes.

Les deux derniers week-ends ont été très chargés sur les routes, avec un record de bouchons de 994 km le samedi 2 août à 13h00, soit l'équivalent d'un trajet Lille-Biarritz totalement embouteillé, et encore 714 km de ralentissements à la même heure samedi dernier. Bison futé a classé la journée de dimanche en vert pour les départs, en orange pour les retours et en rouge pour le pourtour méditerranéen.