Total condamné pour avoir pollué la Loire

  • A
  • A
Total condamné pour avoir pollué la Loire
Le nettoyage de 90 km de côtes et de berges avait pris près de quatre mois en 2008.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le groupe pétrolier a écopé de 300.000 euros d’amende pour la pollution de l’estuaire de la Loire.

Quatre ans après les faits, la sanction est tombée. Le groupe Total a été condamné mardi à une amende de 300.000 euros pour la pollution du fragile estuaire de la Loire, souillé en mars 2008 par une fuite de fuel de la raffinerie de Donges. Le tribunal correctionnel de Saint-Nazaire a donc suivi à la lettre les réquisitions du procureur, sans toutefois retenir l’infraction d’ "exploitation non conforme d’une installation classée".

Dans son réquisitoire en octobre dernier, le procureur avait pourtant accusé le groupe pétrolier d’avoir "totalement sous-estimé" le risque de pollution de la Loire, un problème "traité comme secondaire et accessoire" par le groupe pétrolier.

Une canalisation rouillée

Le 16 mars 2008, Total avait signalé une fuite sur une canalisation rouillée de la raffinerie. Au total, 500 tonnes de  fuel lourd, soit l’équivalent de vingt camions-citerne, avaient été perdues et 180 tonnes s’étaient dispersées dans l’estuaire de la Loire, un milieu très fragile. Le nettoyage de 90 km de côtes et de berges avait pris près de quatre mois.

Total est également condamné à verser plus de 400.000 euros de dommages et intérêts aux 21 associations environnementales, collectivités locales ou particuliers constitués parties civiles. Le conseil général de la Vendée, ainsi que la région des Pays de la Loire recevront ainsi chacun 50.000 euros. Ces réparations seront versées au titre du préjudice moral ou matériel.

Mais la notion de préjudice écologique n’a quant à elle pas été retenue par le tribunal et les demandes de réparation à ce titre, déposées par des associations écologistes, ont été déboutées.