Toscan du Plantier : "un peu d'espoir"

  • A
  • A
Toscan du Plantier : "un peu d'espoir"
@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - La mère de Sophie Toscan du Plantier se réjouit de l’extradition de Ian Bailey.

"J’ai réagi d’une drôle de façon". Marguerite Bouniol, la mère de la défunte Sophie Toscan du Plantier, a raconté au micro d’Europe 1 comment elle a appris la décision de la Haute Cour de Dublin. La justice irlandaise a effectivement donné son feu vert, vendredi, à l'extradition vers la France du Britannique Ian Bailey. L’homme pourrait avoir joué un rôle dans le cadre du meurtre de la jeune femme, le 23 décembre 1996, en Irlande.

"Ca m’a assommée. Je me suis mise à trembler", raconte-t-elle vendredi. "Je suis tellement satisfaite de ça", explique-t-elle tout en assurant ne pas trouver le bon mot pour exprimer ce qu’elle ressent.

"Je n’ose pas dire que je suis heureuse" :

"Depuis 14 ans que ça dur… Ca vous épuise", assure Marguerite Bouniol après avoir fait d’importantes démarches pour tenter de faire avancer l’enquête. Mais aujourd’hui, "un petit peu d’espoir nous est revenu", affirme-t-elle et "on vit là-dessus".