Tony Meilhon écope de la peine maximale

  • A
  • A
Tony Meilhon écope de la peine maximale
Reconnu coupable du meurtre de Laetitia Perrais, il écope de la plus lourde peine.@ MAXPPP
Partagez sur :

Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de Laetitia Perrais.

La condamnation. Il est entré dans la salle d'audience en réprimant un sourire. Puis quelques minutes plus tard, il a marmonné un "merci". Entre temps, le président de la cour d'assises de Nantes a annoncé le verdict à Tony Meilhon : réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, et rétention de sûreté pour le meurtre et le démembrement de Laetitia Perrais, en janvier 2011 à Pornic. Une peine conforme en tous points à ce qu'avait requis le parquet dans la matinée.

"Risque de récidive".  Dans son réquisitoire, l'avocate générale avait qualifié Tony Meilhon de "déséquilibré psychopathe" et de "prédateur dépourvu de scrupules". Insistant sur le "haut degré de dangerosité" et le "fort risque de récidive" de l'accusé, la magistrate du parquet avec requis la peine la plus lourde et la rétention de sûreté à l'issue des 22 ans de sûreté.

Rétention de sûreté. Cette mesure permet de maintenir sous les verrous un détenu qui a purgé sa peine mais qui est toujours considéré comme dangereux. Adoptée en 2008, elle n'a pratiquement jamais été appliquée - seulement deux cas avant Tony Meilhon. Christiane Taubira a d'ailleurs promis d'abroger la loi.

"La justice a fait son travail". Les proches de Laetitia ont semblé apaisés par la condamnation de son meurtrier. "Pour une fois la justice, oui, elle a fait son travail, je suis assez, même, satisfait de la condamnation qu'il a eue", a souligné l'oncle maternel de Laetitia Perrais, Alain Larcher. "Malheureusement, ça ramènera pas ma princesse", a-t-il ajouté dans un sanglot. "Ça me fait plaisir parce qu'il a pris le maximum, c'est ce qu'on voulait", a déclaré l'oncle paternel de Laetitia, Stéphane Perrais. "Malheureusement, je sais qu'il va sortir dans quelques années, je ne sais pas dans combien de temps mais dans quelques années il sortira", a-t-il regretté. "Nous, jamais on va nous rendre notre nièce, jamais".

L'avocat de Meilhon mécontent. La peine ordonnée par la cour n'est "pas juste", a estimé l'avocat de Tony Meilhon, Me Fathi Benbrahim, après l'énoncé du verdict. "C'est une question de justice et d'échelle", a-t-il expliqué, regrettant que son client, qui était jugé pour la première fois pour homicide, soit assimilé à des criminels comme "Francis Heaulme qui a tué plusieurs fois, en récidive et volontairement". "Cela signifie que chaque personne qui a commis un fait grave ne sera pas réadaptable", a-t-il ajouté.

L'éventualité d'un appel. L'avocat a précisé qu'il discuterait dans les prochains jours avec Tony Meilhon de l'éventualité d'un appel du verdict. Il a dix jours pour le faire. Tony Meilhon avait lui-même demandé à être condamné à la perpétuité. "Je suis pas là pour négocier une peine, je n'accepterai pas une peine autre que la perpétuité", avait-il lancé au quatrième jour de son procès.

>> A LIRE AUSSI : Les regrets de Tony Meilhon