"Tony l'anguille" interpellé à Marseille

  • A
  • A
"Tony l'anguille" interpellé à Marseille
@ Max PPP
Partagez sur :

Antoine Cossu, figure du banditisme est soupçonné de trafic international de stupéfiants.

Cette fois-ci, Tony l'anguille ne s'est pas défilé. C'est dans une pizzeria du coté de Carry-le-Rouet que le septuagénaire s'est fait prendre, sans résistance, dimanche soir.

Deux autres personnes interpellées

Depuis des mois, les enquêteurs de la police judiciaire de Nice le surveillaient dans le cadre d'une enquête sur un trafic international de stupéfiants entre la France et le Maroc.

Pour l'heure, rien n'a encore filtré sur l'enquête. Seules informations, Antoine Cossu a été conduit à Montpellier en vue d'une perquisition à son domicile, proche de cette ville. Deux autres personnes ont également été arrêtées lundi à Perpignan. Le trio devait être transféré lundi et placé en garde à vue à Nice.

19 mises en examen dans cette affaire

Au cœur de cette enquête figure Francis Castola, une pointure du milieu corse, interpellé en septembre 2010 par la brigade des stupéfiants de la PJ. Dans le cadre de cette enquête, portant sur un gros trafic de cannabis et de cocaïne avec le Maroc et la France et dont la plate-forme se situe en Espagne,19 personnes ont été mises en examen.

Ces membres du réseau, soupçonnés de liens avec le grand banditisme, ont eux aussi été interpellés en septembre 2010, près de Narbonne dans l'Aude. Ils étaient en possession de près de 5 kilos de cocaïne, et un hélicoptère de type Ecureuil avait été saisi près de Cadix en Espagne par les policiers espagnols.

Officiellement reconvertit dans l'écriture

Ex-beau-frère et homme de confiance du parrain marseillais "Francis le Belge", assassiné en 2000 à Paris, Antoine Cossu a été condamné à plusieurs reprises dans le passé notamment pour braquages, lui valant une vingtaine d'années en prison. En 2004 encore, il avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle dans le "dossier Topaze", un réseau international de trafic de cocaïne et de cannabis. Il a finalement été libéré en 2009.

Quel est le rôle de l'anguille dans cette affaire de stupéfiants convoyés par hélicoptère ? Les enquêteurs sont persuadés qu'Antoine Cossu, ex-caïd officiellement reconvertit dans l'écriture n'a pas complètement raccroché. Ses 96 heures de garde à vue devraient permettre de préciser son éventuelle implication.