Toni Musulin veut être remis en liberté

  • A
  • A
Toni Musulin veut être remis en liberté
L’ex-convoyeur de fonds a été condamné à cinq ans de prison.
Partagez sur :

L’ex-convoyeur va demander l’annulation des gardes à vue qui ont eu lieu après son arrestation.

La récente réforme de la garde à vue a redonné le moral à...Toni Musulin. L’ex-convoyeur de fonds, condamné à cinq ans de prison pour avoir détourné 11,5 millions d’euros en 2009, compte s’engouffrer dans la brèche. Ses avocats vont demander l'annulation des gardes à vue qui ont eu lieu après son arrestation et, au-delà, sa remise en liberté.

Les gardes à vue de Musulin illégales ?

Le dossier de Toni Musulin n'est en effet pas refermé et doit être examiné dans les mois qui viennent par la Cour de cassation. Les avocats de l’ex-convoyeur sont convaincus d’obtenir gain de cause. "La Cour de cassation va juger que ses conditions de détentions étaient illégales parce que justement celles-ci ne respectaient pas la Convention européenne des droits de l'homme du fait que Toni Musulin n'a pas pu bénéficier d'un avocat lors de la première heure de sa garde à vue", assure l'un des conseils de Toni Musulin, Me Cottet-Bretonnier.

Du côté du Parquet, on ne s'inquiète pas. "Certes, les gardes à vue peuvent être annulées mais ce n'était pas le coeur du dossier", indique un magistrat du Parquet de Lyon. "Et ce qui reste est solide", ajoute-t-il. Au premier chef, les perquisitions, qui avaient permis de retrouver une partie du butin mais pas sa totalité.