Toni Musulin devant la justice

  • A
  • A
Toni Musulin devant la justice
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les avocats du convoyeur avaient formé un recours devant la Cour de cassation. Il a été rejeté.

Toni Musulin comparaît mardi devant le tribunal correctionnel de Lyon. Le procès du convoyeur de fonds, soupçonné d’avoir dérobé plus de 11 millions d’euros, était en suspens, menacé par un problème de procédure. Il a été écarté lundi sur décision de la chambre criminelle de la Cour de cassation.

Dans le détail, les avocats du convoyeur de fonds avaient formé un recours devant la cour de Cassation pour contester la légalité de l’extradition de Toni Musulin depuis Monaco, où il avait décidé de se rendre, vers la France. Et ils avaient demandé à ce qu'il soit examiné en urgence.

Toute la procédure était menacée

Or ce recours paralysait toute la procédure. En effet, le dossier Musulin ne pouvait être jugé sur le fond tant que cette requête n'aurait pas été tranchée. Au risque de voir toute la procédure annulée.

"Ni l'intérêt de l'ordre public, ni celui d'une bonne administration de la justice ne commandent un examen immédiat du pourvoi", a répondu lundi le président de la chambre criminelle. Ouvrant ainsi la voie à la tenue normale du procès. Le parquet a d’ailleurs confirmé que l’audience aurait bien lieu.

"Mon client demande à être jugé mardi"

"Avec ce coup de dernière minute, on nous a pris de court. En trente ans, on n'a jamais vu ça", s'est indigné Me Hervé Banbanaste, l'un des avocats du braqueur présumé. La défense avait-elle un intérêt à faire traîner la procédure ? "Sûrement pas", avait assuré Me Branbanaste, vendredi dernier. "Mon client demande à être jugé mardi", avait-il assuré.

Poursuivi pour "vol simple", Toni Musulin doit également répondre de "tentative d'escroquerie" à l'assurance pour avoir déclaré le vol de sa Ferrari six mois plus tôt.

REAGISSEZ - Le personnage de Toni Musulin vous fascine-t-il encore ?