Tiques : le remède Tic Tox interdit

  • A
  • A
Partagez sur :

La vente d'un produit, présenté comme remède  préventif ou curatif des morsures de tiques (maladie de Lyme, borrélioses...) par la société Nutrivital, vient d'être interdite par l'Agence des produits de santé (Afssaps). L'Afssaps constate que ce produit fait l'objet de promotion vantant ses effets thérapeutiques alors qu'il n'a pas d'autorisation de mise sur le marché (AMM) au titre de médicament et qu'il présente en outre des "risques de neuro-toxicité", même pris sur une courte durée par voie orale.

Le Tic Tox, vanté pour son action contre la maladie de Lyme, une borréliose transmise par les tiques, renferme en autres un terpène, la thuyone, "ayant des effets neurotoxiques et convulsivants", relève l'agence sanitaire dans sa décision mis en ligne vendredi. De surcroît, la société Nutrivital ne dispose pas d'un établissement pharmaceutique de fabrication et distribution en gros des médicaments conforme à la loi et autorisé par l'Afssaps.

Par conséquent, "la fabrication, la distribution en gros, la mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, la publicité, l’utilisation, la prescription, la délivrance du produit dénommé Tic Tox, par la société Nutrivital, sont suspendues", indique la décision sanitaire datée du 2 janvier, parue au Journal Officiel cette semaine. Tic Tox était proposé en préventif par voie externe et en curatif par voie oral. Les borrélioses sont des maladies infectieuses causées par des bactéries véhiculées et transmises à l’homme par les tiques ou des poux.