Thomas Fabius : la justice se tourne vers Monaco

  • A
  • A
Thomas Fabius : la justice se tourne vers Monaco
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le fils du ministre des Affaires étrangères et ses habitudes dans les casinos de la principauté intéressent le pôle financier de Paris.

L'INFO. Thomas Fabius, le fils du ministre des Affaires étrangères est encore dans le collimateur de la justice. Après l'ouverture en juillet d'une d'une enquête pour blanchiment, les enquêteurs se penchent désormais sur ses habitudes monégasques, notamment dans les casinos.

Sale soirée au casino de Monaco. En France, Thomas Fabius est interdit de casino. Mais il peut assouvir sa passion dévorante pour le poker et la roulette à Monaco, où les salles de jeu n'ont, semble-t-il, pas beaucoup de secrets pour lui. Il y a un an, le fils de Laurent Fabius y aurait vécu une soirée "sans", selon le magazine Valeurs actuelles. Il y aurait laissé une ardoise de 700.000 euros. Mais étonnamment, à en croire l'hebdomadaire, le casino monégasque l'aurait effacée sur le champ par crainte que cette épisode désastreux ne s'ébruite. Les juges d'instruction parisiens ont récemment demandé à enquêter en principauté, ce qui constitue un événement peu ordinaire. Selon les informations d'Europe 1, des policiers français partiront dans les heures qui viennent sur le Rocher.  

thomas fabius 930 620 maxppp

© MAXPPP

Un train de vie dans le viseur de la justice. Le train de vie de Thomas Fabius intéresse grandement les magistrats du pôle financier à Paris. En juillet dernier, une information judiciaire a été ouverte contre Thomas Fabius, pour "faux", "escroquerie" et "blanchiment". D'importants mouvements d'argent intriguent plus particulièrement les enquêteurs, tout comme son splendide appartement en plein centre de Paris. Un 285m2 acheté pour 7 millions d'euros par Thomas Fabius… lui qui ne paye pas d'impôts sur le revenu. Toutefois, à ce stade des investigations, Thomas Fabius n'est pas mis en examen. Il n'a même jamais été entendu, ni par les policiers, ni par les juges d'instruction.  Ces derniers continuent de glaner des éléments à l'étranger comme notamment au Maroc.