Thibault : "on va continuer"

  • A
  • A
Thibault : "on va continuer"
@ Europe 1
Partagez sur :

Le secrétaire général de la CGT attend une forte mobilisation pour les retraites jeudi.

A l’instar de son homologue de la CFDT, Bernard Thibault est confiant. La journée de mobilisation contre la réforme des retraites doit être "la plus grosse journée de cette année", a-t-il affirmé mardi sur Europe 1. Le secrétaire général de la CGT a recensé 198 points de manifestation et rassemblements en France. "Un public qui n’a pas pour habitude de manifester sera présent", prédit-il en se basant sur les appels que reçoit la CGT. L’objectif fixé par l’intersyndicale ? Dépasser le million de manifestants.

Si FO ne se joint toujours pas à l’appel national, Bernard Thibault note que "ça progresse". Les adhérents de FO participeront, en effet, localement à la mobilisation de jeudi.

Une réforme injuste

Bernard Thibault se réjouit également d’un sondage paru mardi dans Les Echos selon lequel 64% des Français trouvent la journée d'action du 24 juin justifiée. "On est sur une réforme que tous les syndicats qualifient d’injuste, d’inéquitable voire même de scandaleuse sur certains aspects comme la prise en compte pénibilité", rappelle-t-il.

Une fois la manifestation passée, vont se profiler les vacances. Mais pas question de désarmer pour le syndicaliste : "On va continuer à occuper le terrain". La CGT compte en effet aller à la rencontre des travailleurs sur leurs lieux de vacances et de travail. Et continuer à faire signer sa pétition sur les retraites.

Woerth "pas discrédité"

Bernard Thibault a affirmé, par ailleurs, qu’Eric Woerth reste pour lui l’interlocuteur désigné par Nicolas Sarkozy pour la réforme et qu’il n’est "pas discrédité" par l’affaire Bettencourt. De toute façon, pour le leader de la CGT, c’est le Président qui est le "maître d’œuvre de la réforme de retraites".