Tempête : neuf départements de l'Ouest en alerte orange

  • A
  • A
Tempête : neuf départements de l'Ouest en alerte orange
Tempête en Bretagne (photo d'illustration)@ REUTERS
Partagez sur :

VENT - 40.000 foyers étaient privés d'électricité mardi soir,  principalement sur la pointe bretonne, entre Brest et Lorient.

Les vents violents sont de retour sur la façade atlantique. Neuf départements riverains de la Manche et de l'Atlantique, des Côtes-d'Armor aux Pyrénées-Atlantiques, ont été placés mardi en vigilance orange vagues-submersion par Météo-France, qui prévoit un fort coup de vent sur la Bretagne avec des rafales pouvant atteindre 140 kmh sur les côtes les plus exposées. Il s'agit selon Météo-France d'un "fort coup de vent se produisant plusieurs fois par an, mais nécessitant une vigilance particulière". L'alerte doit prendre fin jeudi à 4 heures. Selon les informations d'Europe 1, 40.000 foyers étaient privés d'électricité mardi soir, principalement sur la pointe bretonne, entre Brest et Lorient.

La carte des alertes oranges le 4 février

© Meteo France

Les départements touchés. Trois départements bretons, le Finistère, les Côtes-d'Armor et le Morbihan, sont placés en vigilance orange vent violent tandis que dans le Sud-Ouest, le département des Landes est en vigilance orange en raison du risque de crue de l'Adour.

Des risques de submersions. "Dans un contexte de littoral fragilisé, le déferlement de fortes vagues associé à des niveaux marins encore élevés entraîne un phénomène vagues-submersion à nouveau remarquable, qui nécessite une attention toute particulière", écrit l'institut météorologique, alors que les grandes marées du week-end ont durement frappé les côtes. Les coefficients de marée (87 pour la pleine mer de mardi soir, 79 pour celle de mercredi matin et 71 pour mercredi soir) sont moyennement élevés et en retrait par rapport à ceux de samedi et dimanche qui dépassaient les 110. "La conjugaison de ces niveaux marins élevés et de ces fortes vagues risque d'engendrer, surtout au moment de la pleine mer, des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements concernés", avertit toutefois la météorologie nationale.

Des vagues de cinq mètres à Guilvinec :

Le sud de la Bretagne très touché. En Bretagne, Météo-France prévoit des rafales soufflant entre 90 et 110 kmh dans l'intérieur des terres, et jusqu'à 120 à 130 kmh sur les côtes, voire 140 kmh sur les endroits les plus exposés. Seul, le sud de la Bretagne est concerné par le risque de submersion mardi soir. Pour le reste du littoral, la période à risque court de mercredi 6 heures jusqu'à au moins 16 heures. Météo-France prévoit aussi "de nouvelles précipitations, modérées, mais dont l'écoulement vers la mer pourra être contrarié par ce vent fort, ainsi que par une houle de sud-ouest qui s'amplifiera la nuit prochaine sur le littoral atlantique".

sur le même sujet, sujet,

PRATIQUE - L'état de catastrophe naturelle, mode d'emploi

INTERVIEW E1 - "Surtout ne pas prendre de risque"