Tempête : comment se préparer ?

  • A
  • A
Tempête : comment se préparer ?
Il recommandé de rester à l'abri en cas de tempête.@ MAXPPP
Partagez sur :

Les zones placées en vigilance orange se préparent au passage d’une tempête violente.

Se déplacer le moins possible, rester à l’abri, portes et volets fermés : telles sont dans les grandes lignes les recommandations émises à l’approche du passage de la tempête attendue par Météo France jeudi soir. 47 départements ont été placés en vigilance orange, du littoral ouest à l’Alsace en passant par l’Île-de-France. La préfecture du Finistère rappelle quelques consignes à suivre en cas de vents violents, rapporte Ouest-France.

Les habitants du bord de mer sont ainsi invités à "fermer les portes, fenêtres et volets", sauf les volets électriques. "Protégez vos biens susceptibles d’être endommagés par la montée des eaux ou emportés par les vagues", ajoute la préfecture, qui appelle aussi à prévenir mairie et pompiers en cas de montée des eaux. Il est également recommandé de débrancher les appareils électriques et les antennes de télévision.

Pas de balade au bord de l’eau

Grande est la tentation d’aller admirer les éléments déchaînés. Mais la préfecture recommande aux promeneurs de ne pas s’approcher du bord de l’eau, "même d’un point surélevé (plage, falaise)" et d’éviter les "ouvrages exposés aux vagues", comme les jetées portuaires, épis ou fronts de mer.

Pas question non plus d’aller faire un tour en bateau. La préfecture du Morbihan déconseille toute sortie en mer ou en rivière, aussi bien pour les plaisanciers que pour les professionnels de la mer.

Des îles coupées du monde

Localement, des initiatives sont prises pour se préparer aux intempéries. Le Conseil général de Vendée a ainsi décidé qu’il n’y aurait pas de transports scolaires vendredi matin, rapporte Ouest-France. Dans le département, la ville d’Olonne-sur-Mer a carrément pris un arrêté de fermeture des accès à l’ensemble de son littoral, à partir de 16h30.

Certaines villes ont décidé de fermer des ponts, comme à Saint-Nazaire, où la probabilité de fermeture est "forte", selon Ouest-France. Dans le Finistère, le pont de l'Iroise, à la sortie de Brest en direction de Quimper, sera fermé à partir de 21h00. Les habitants des îles risquent de se retrouver particulièrement isolés : le pont reliant l’île de Noirmoutier au continent va être bouclé. Les liaisons entre Quiberon et Belle-Île-en-Mer prévues ce soir sont annulées, annonce Le Télégramme. Quant aux habitants de l’île de Sein, cela fait déjà quatre jours qu’ils sont totalement coupés du monde.