Taubira : enquête ouverte sur la une de Minute

  • A
  • A
Taubira : enquête ouverte sur la une de Minute
@ MaxPPP
Partagez sur :

La une de l'hebdomadaire visant la ministre fait l'objet d'une enquête pour "injure publique à caractère racial".

L'INFO. Le parquet de Paris a ouvert mercredi matin une enquête pour "injure publique à caractère racial", après la Une de l’hebdomadaire Minute sous le titre "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane", a appris Europe 1 de source judiciaire. Cette enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne.

Indignation de la classe politique. La couverture de l'hebdomadaire d'extrême droite a suscité l'indignation du monde politique, à droite comme à gauche. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avait annoncé mardi soir qu'il saisissait la justice de cette Une. De son côté, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a expliqué, également mardi, que le gouvernement étudiait les "moyens d'agir contre la diffusion" de Minute.

Minute en kiosque. Mercredi matin, l'hebdomadaire était toutefois disponible dans les kiosques. Minute affirme dans cette édition avoir tiré ce numéro à 40.000 exemplaires.
Interrogé par l'AFP mercredi matin, un porte-parole de Presstalis, distributeur de la presse française, a expliqué que seule une décision de justice pouvait bloquer la diffusion d'un journal, et qu'à sa connaissance il n'existait aucune décision de ce type.

La Chancellerie ne poursuivra pas. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, n'a pas souhaité réagir et la Chancellerie, interrogée par l'AFP, a exclu d'engager des poursuites.


sur le même sujet

L'INFO - Racisme : la couverture de trop

VOTRE AVIS - Faut-il interdire Minute ?

ZOOM - Le quotidien sous haute tension de Taubira

DECRYPTAGE - Pourquoi Ayrault s'active