Tarn : disparition inquiétante d'une femme

  • A
  • A
Tarn : disparition inquiétante d'une femme
Une jeune femme de 30 ans a disparu depuis mardi dans le Tarn, et les recherches intensives de la gendarmerie n'ont permis de retrouver jusqu'ici qu'une boucle d'oreille et des chaussures, a-t-on appris de sources proches de l'enquête vendredi.@ Capture d'écran FranceTV info
Partagez sur :

Les recherches intensives de la gendarmerie n'ont permis de trouver qu'une boucle d'oreille et des chaussures.

Une jeune femme de 30 ans a disparu depuis mardi dans le Tarn, et les recherches intensives de la gendarmerie n'ont permis de retrouver jusqu'ici qu'une boucle d'oreille et des chaussures lui appartenant à proximité d'une maison qu'elle venait de mettre en vente,  a-t-on appris de sources proches de l'enquête vendredi. "Pour l'heure il n'y a pas d'éléments probants permettant de dire qu'il y a eu un crime, il n'y a aucun élément qui aille dans le sens d'un enlèvement,  nous sommes dans le cadre d'une disparition inquiétante", a indiqué  Manuela Garnier,  procureur de Castres.

La jeune femme, Amandine Estrabaud, 30 ans,  assistante d'éducation à Castres et résidant dans cette ville,  a quitté le lycée où elle travaillait  mardi 18 juin à 13h et n'a plus été vue depuis. Sa mère a signalé sa disparition le soir même. Malgré des recherches intensives les gendarmes n'ont pu la retrouver et la gendarmerie de Roquecourbe, une commune proche de Castres où se trouve la maison à vendre,  a lancé un appel à témoin vendredi. De source proche de l'enquête on indique que la jeune femme "avait mis en vente cette maison sur le site internet 'le bon coin'".

"C'est elle qui la faisait visiter, mais elle ne possédait aucune voiture. Nous avons retrouvé sa porte ouverte, une boucle d'oreille et des chaussures près de sa maison", a indiqué cette source proche de l'enquête. L'appel à témoins signale que la jeune femme, brune aux cheveux longs, mesure 1,65 m et pèse 45 kg . Elle était vêtue d'un chemisier brun, d'une veste marron clair, d'une jupe brune droite tombant au-dessus du genou, précise notamment la gendarmerie de Roquecourbe (05 63 79 83 17)