Il avait pourtant indiqué qu'il jetait l'éponge. Bernard Tapie serait finalement prêt à déposer une nouvelle offre conjointe avec la famille Hersant pour la reprise des derniers titres de Groupe Hersant Médias (GHM), a-t-on appris dimanche de source proche de GHM.

Vendredi soir, l'homme d'affaires, aujourd'hui âgé de près de 70 ans, avait annoncé qu'il abandonnait, quelques heures après que le groupe belge Rossel s'était déclaré intéressé par une reprise des derniers actifs de GHM, les quotidiens Nice Matin, Var Matin, Corse Matin, La Provence, ainsi que les journaux des Antilles et de Nouvelle-Calédonie.

M. Tapie, à qui l'on prête des ambitions politiques, en particulier à Marseille, avait affirmé n'avoir obtenu le soutien que de 15 des 17 banques créancières de GHM, qui détiennent une dette totale d'environ 215 millions d'euros.