Sylvie Uderzo : "un choc terrible, c'était d'une extrême violence"

  • A
  • A
Sylvie Uderzo : "un choc terrible, c'était d'une extrême violence"
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - La fille du cocréateur d'Astérix revient au micro d'Europe 1 sur la plainte pour "violence psychologique" déposée par son père à son encontre.

"Ça m'a fait un choc terrible, c'était d'une extrême violence, surtout de voir mon père à la télévision, parler en des termes très durs", a déclaré mercredi matin Sylvie Uderzo au micro d'Europe 1.  La fille d'Albert Uderzo, cocréateur d'Astérix, revenait sur la plainte qu'a porté lundi son père à son encontre et celle de son mari pour "violence psychologique", nouvel épisode d'un conflit familial autour d'un empire financier de dizaines de millions d'euros.

"Je sais très bien et pertinemment depuis le début de cette histoire que ce n'est pas de sa propre initiative. Je connais mon père, s'il avait des choses à me dire, il me les dirait en face", a poursuivi Sylvie Uderzo précisant ne pas s'être entretenue directement avec le co-scénariste des aventures du célèbre personnage de bande dessinée depuis "un an".  Sylvie Uderzo, avait porté plainte en 2011 contre X pour "abus de faiblesse". Elle assure que certains membres de l'entourage d'Albert, âgé de 86 ans, profitent de son état de santé pour abuser de ses largesses et influer sur la gestion de son œuvre et de sa fortune.

sur le même sujet

ZOOM - Que reproche Albert Uderzo à sa fille ?