Supporter le PSG, un nouveau délit ?

  • A
  • A
Supporter le PSG, un nouveau délit ?
@ MAX PPP
Partagez sur :

Cédric Montuire, "trahi" par sa plaque d’immatriculation francilienne, a été arrêté.

Cédric Montuire, 24 ans, est un supporter du Paris-Saint-Germain. Un supporter occasionnel, ni abonné, ni encarté. Samedi, il devait assister à son premier match de l’année, l'affiche Lens-PSG. Il a finalement passé trois heures en cellule, au commissariat central de Lens. La "faute" à la plaque d’immatriculation de sa voiture, 94 pour le Val-de-Marne.

Avant le match, considéré comme à risques après les violences enregistrées au cours des dernières semaines, un arrêté préfectoral stipulait que "le stationnement et la circulation sur la voie publique de personnes se prévalant de supporter le PSG ou connues" comme tel étant "interdit". Cédric Montuire a passé, avec sa voiture, six contrôles de police. Il a été interpellé au septième.

Les policiers "nous ont dit qu’on était Parisiens. Juste ça. Ils nous reprochaient juste d’être Parisiens", s’est désolé Cédric Montuire, sur Europe 1. "La police n’a fait aucune distinction", a-t-il déploré. Le jeune homme avait pourtant pris ses précautions, venant sans écharpe, ni maillot de supporter.

L’affaire en restera-t-elle là ? Cédric Montuire n’en est pas certain. "Comme je suis fonctionnaire, si j’ai un casier judiciaire, je peux perdre mon boulot juste pour une histoire comme ça", s’inquiète cet employé de l'Institut Cochin.