Steaks toxiques : pas de lien avec l'épidémie allemande

  • A
  • A
Steaks toxiques : pas de lien avec l'épidémie allemande
@ MAXPPP
Partagez sur :

Sept enfants sont hospitalisés à Lille. Des steaks seraient à l'origine de la contamination.

Il n'y pas de lien entre l'épidémie allemande qui a sévi au cours des dernières semaines et l'intoxication alimentaire qui a touché sept enfants du Nord de la France. L'Agence régionale de Santé (ARS) du Nord-Pas-de-Calais a en effet déclaré jeudi avoir "la certitude" que la bactérie E.coli à l'origine de l'hospitalisation à Lille de ces enfants n'était "pas la même souche que les graines germées en Allemagne".

Les enfants ont été victimes de diarrhées sanglantes après avoir mangé des steaks hachés suspects dont la viande provenait de plusieurs pays européens, dont l'Allemagne et les Pays-Bas. Cette viande, vendue dans les magasins Lidl, est issue de bovins abattus outre-Rhin, avant d'être transformés en France. Ces steaks, de la marque "Steaks Country", sont "vendus en boîte de 1 kg (10 steaks de 100g) avec une date limite de consommation aux 10, 11 et 12 mai 2012", selon l'ARS.

Lidl retire les steaks suspects de la vente

Le distributeur Lidl a décidé de retirer de la vente les steaks incriminés. "L'intégralité des steaks hachés du fournisseurs SEB, quelle que soit leur date limite de consommation, ont été retirés de la vente dans les magasins Lidl où ils ont été livrés, qui sont principalement ceux situés au nord d'une ligne Bordeaux-Lyon", a déclaré Jérôme Gresland, co-gérant de Lidl France.

"La sécurité et la santé de nos clients est notre priorité", a déclaré jeudi Jérôme Gresland, co-gérant des magasins Lidl France. "Le plus important pour nous était de réagir immédiatement à l'annonce des autorités sanitaires", a-t-il ajouté.

Les produits rappelés

Le fabricant des steaks hachés suspectés a pour sa part annoncé le rappel de tous les lots concernés, dans un communiqué diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi. La société SEB, basée à Saint-Dizier, en Haute-Marne, recommande à tous ses magasins clients "de procéder a minima et par précaution au retrait de la vente et au rappel des steaks hachés surgelés" de la marque "Steak Country" porteurs des numéros de lot 10/05/11, 11/05/11 et 12/05/11, des dates limites de consommation 10/05/12, 11/05/12 et 12/05/12, et du numéro d'identification vétérinaire FR 52 448 02 CE.

Il demande "aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés". La société SEB (Société Economique Bragarde) a mis à la disposition des consommateurs un numéro vert, le 0800.802.511.

La France tirera "toutes les conséquences"

La Commission européenne a fait savoir jeudi après-midi qu'elle attendait de connaître l'origine exacte de cette contamination, échaudée par les récents évènements en Allemagne. "Il faut savoir précisément où la contamination a eu lieu, sur le lieu de production, sur la chaîne de distribution ou sur le lieu de distribution", a souligné Frédéric Vincent, porte-parole de la Commission.

De son côté, Bruno Le Maire, le ministre français de l'Agriculture, a assuré que la France tirerait "toutes les conséquences" pour son dispositif de sécurité sanitaire à l'issue des investigations en cours.