Steaks : Sept enfants toujours hospitalisés

  • A
  • A
Steaks : Sept enfants toujours hospitalisés
Les enfants ont été hospitalisés avec Lille après avoir consommé des steaks hachés suspects.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'état de santé de l'un des enfants touchés par une infection alimentaire inspire plus d'inquiétude.

Sept enfants sont hospitalisés au CHU de Lille pour une infection alimentaire liée à un type rare de bactérie E.coli. Ils souffrent de "diarrhées sanglantes importantes", a annoncé jeudi l'Agence régionale de santé (ARS). L'état de santé qui inspire le plus d'inquiétude est celui d'un enfant de 4 ans, originaire d'Amiens, qui a été placé en réanimation.Il a été transféré jeudi depuis le CHU d'Amiens.

L'état de santé des autres enfants intoxiqués est stabilisé mais jugé "sérieux" par les autorités médicales. Trois d'entre eux sont toujours placés sous dialyse et devraient subir ces séances de reins artificiels pendant 10 à 15 jours.

Un risque d'insuffisance rénale

D'après Joëlle Perrin, conseiller médical du directeur général de l'ARS, interrogée sur Europe 1, la souche à l'origine de la bactérie va donner des diarrhées sanglantes car elle casse les globules (...) Elle va donner une anémie, et si cette anémie est importante, l’état général, se dégradant, peut aller jusqu’à l'insuffisance rénale aigüe".

"En cas de troubles digestifs (diarrhées souvent avec du sang, maux de ventre et parfois des vomissements) survenus au maximum dans les 10 jours après consommation de ces steaks suspects, il est recommandé de consulter rapidement son médecin traitant", selon l'ARS. Selon Joëlle Perrin, "cette "toxi-infection alimentaire (...) peut être très grave", mais "elle a été prise à temps".

Pas de liens avec l'épidémie allemande

"Cette infection à Escherichia coli ne présente aucun lien, à ce jour, avec l'épidémie récemment survenue en Allemagne", qui a fait 37 morts dans ce pays et 38 en tout en Europe, a tenu à souligner l'ARS. La bactérie à l'origine de l'hospitalisation n'est en effet "pas la même souche que les graines germées en Allemagne", a précisé l'ARS.

Les autorités sanitaires recommandent de cuire la viande hachée surgelée sans décongélation préalable. Ils soulignent que "la cuisson à coeur des steaks hachés permet de prévenir les conséquences d'une contamination par Escherichia coli, la bactérie étant détruite par une température de 65 degrés. La marque Lidl a retiré jeudi de la vente les steaks hachés incriminés, produit par SEB et de la marque "Steak Country".