Sport : vers la fin du certificat médical annuel

  • A
  • A
Sport : vers la fin du certificat médical annuel
Le ministère des Sports envisage de supprimer l'obligation annuelle de présenter un certificat médical l'année prochaine, pour les adultes et les enfants@ MAX PPP
0 partage

INFO E1 - L'exécutif envisage à la place l'instauration d'une visite médicale tous les deux ou cinq ans pour s'inscrire en club.

L'annonce. Vous n'aurez bientôt plus forcément besoin d'un certificat médical pour faire du sport. Selon les informations d'Europe 1, le ministère des Sports envisage de supprimer cette obligation l'année prochaine, pour les adultes et les enfants. Une mesure qui, prise en 2012, aurait concerné 15.5 millions de personnes en France, selon le ministère en 2012. Cela ne veut pas dire non plus que le certificat médical va disparaitre, mais on ne sera plus obligé d'aller chez le médecin tous les ans.

04.10.Medecin.consultation.930.620

© MAXPPP

Une visite tous les 2 ou 5 ans. L'idée est inspirée des modèles britannique et canadien. Il suffira désormais  d'aller une fois chez le médecin tous les 2 ans, durant l'enfance, pour faire du sport en tant que loisir (si l'enfant ne présente pas de contre-indication). Et pour les adultes de moins de 40 ans en bonne santé, le certificat médical sera même valable 5 ans. Mais la visite médicale sera beaucoup plus complète. Elle devra durer 30 minutes, pendant lesquels le médecin devra vous ausculter en détails, et même vérifier votre pouls en réalisant un électrocardiogramme. Et entre les visites, vous devrez simplement répondre à un questionnaire détaillé sur votre état de santé.

Le but : "faciliter l'accession des jeunes au sport". L'objectif, pour la Ministre des Sports Valérie Fourneyron, c'est d'inciter les jeunes à se mettre au sport… tout en épargnant les comptes de la Sécurité sociale. "Le passage annuel ne satisfait ni le sportif, ni le médecin, ni la Sécurité sociale. Notre objectif est à la fois d'avoir une simplification du dispositif et une responsabilisation des sportifs", défend-elle. "Nous voulons faciliter l'accès au sport pour tous. Quand vous interrogez les fédérations, elles vous répondent tous que le certificat annuel est un handicap à la pratique. Il faut trouver le bon équilibre, tous les publics n'ont pas besoin d'une visite annuelle", insiste-t-elle au micro d'Europe1.

12.09.Bandeau.sante.medecin.consultation.MAXPPP.460.100

© MAXPPP

Un risque d'éloignement du médecin. Mais l'idée ne fait pas l'unanimité, surtout dans les rangs des médecins. Car avec ces mesures, beaucoup de sportifs risquent aussi de perdre tout contact avec un professionnel de santé. "Le certificat médical annuel n'a jamais freiné l'accès au sport. Une visite annuelle c'est le bon rythme", estime ainsi au micro d'Europe1 Jean Paul Hamon, président de la fédération des Médecins de France.

"Cela nous permet de voir des familles que l'on ne voit pas forcément. Je ne me suis jamais moquer, par exemple, d'un patient qui me demander un certificat pour de la pétanque. Cela me permet de voir si tout va bien, éventuellement de lui recommander une prise de sang. C'est une mauvaise idée", martèle le praticien. Et selon lui, c'est encore plus risqué pour les jeunes. "Une visite annuelle, quand on est adolescent, qu'il y à la croissance, cela nous permet de vérifier le dos, et de voir l'enfant au moins une fois par an. Une visite annuelle ce n'est pas de trop".