Soupçons de viols : pour Leconte, c'est "une catastrophe"

  • A
  • A
Soupçons de viols : pour Leconte, c'est "une catastrophe"
@ Reuters
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le vainqueur de la Coupe Davis est sous le choc après la mise en examen d’un entraîneur de son club pour viol.

L’INFO. Quelques mois après l'affaire Régis de Camaret, le monde du tennis est une nouvelle fois secoué par une affaire d'agressions sexuelles. Un entraîneur de Levallois-Perret a été mis en examen et incarcéré. Il est soupçonné d'avoir violé trois mineures entre 1999 et 2005, alors qu’il travaillait à Sarcelles.

Europe 1 a recueilli, jeudi matin, la réaction de l'actuel président du Levallois Sporting Club, Henri Leconte : "je suis choqué et consterné. Ma première pensée va aux victimes, à ces enfants, à ces filles. Je suis papa, je sais ce que c’est… C’est une bien triste nouvelle, une catastrophe. Personnellement, je le connaissais en tant qu’entraîneur au sein du club, et il s’est toujours occupé de femmes, en aucun cas d’enfants."

Y a-t-il eu des plaintes le concernant ? "Non, rien du tout ! Vous pensez bien que s’il y avait eu une plainte, je serai le premier au courant et le Levallois Sporting Club aurait pris une décision. Lorsque j’ai à peine su ce qui c’était passé, sa mise à pied a été immédiate".