Soupçons de blanchiment : l'épouse de Jérôme Cahuzac, Patricia, en garde à vue

  • A
  • A
Soupçons de blanchiment : l'épouse de Jérôme Cahuzac, Patricia, en garde à vue
Jérôme et Patricia Cahuzac. Le couple est actuellement en instance de divorce.@ REUTERS/ CAPTURE SITE CLINIQUE CAHUZAC
Partagez sur :

En instance de divorce, l'épouse du ministre du Budget est soupçonnée de blanchiment.

L'épouse de Jérôme Cahuzac, qui est en instance de divorce, a été placée en garde à vue mercredi, selon les informations du Point jeudi dont Europe1 a obtenu confirmation.

Patricia Cahuzac est soupçonnée de blanchiment de fraude fiscale comme son mari, selon une source proche de l'enquête. L'épouse du ministre du Budget est entendue à la Division nationale d'investigations financières et fiscales (Dniff) à Nanterre.

Jérôme Cahuzac a quitté le gouvernement le 19 mars, dans la foulée de l'ouverture par le parquet de Paris d'une information judiciaire pour "blanchiment de fraude fiscale", relative à son compte en Suisse. La garde à vue de Patricia Cahuzac s'inscrit dans le cadre d'une commission rogatoire des deux juges instruisant ce dossier, Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire.

Pour les enquêteurs, il s'agit notamment de comprendre ce que Patricia Cahuzac savait du compte de son époux. L'inspecteur des impôts, Rémy Garnier, à la retraite, avait raconté à la commission d'enquête parlementaire sur l'Affaire Cahuzac avoir rencontré le 3 octobre 2012 deux détectives privés engagés par Patricia Cahuzac, probablement dans sa procédure de divorce. Selon Rémy Garnier, ils étaient "au courant" de l'existence d'un compte caché. Ils "avaient des documents sous les yeux avec une liste de laboratoires qui auraient alimenté le fameux compte", a-t-il poursuivi.