Soupçon de proxénétisme aux Chandelles

  • A
  • A
Soupçon de proxénétisme aux Chandelles
@ Capture Les Chandelles.fr
Partagez sur :

Le club échangiste pourrait devoir fermer ses portes pendant quelques semaines.

Pour la Saint-Sylvestre, le club les Chandelles avait prévu d’organiser une soirée Mille et Une Folies. Au programme : caviar, homard et foie gras aux truffes. Un dîner à 620 euros pour prendre des forces avant une nuit torride dans le club échangiste le plus raffiné de la capitale. Cette soirée pourrait être compromise.

30 à 80% de prostituées

Problème : le préfet de police a reçu vendredi sur son bureau un rapport accablant de la brigade de répression du proxénétisme. Un rapport qui démontre que Les Chandelles ont bien changé.

L’établissement longtemps réputé pour son côté élitiste accueille de plus en plus de prostituées. 30% à 80% des dames présentent certains soirs seraient des professionnelles. Et elles ne sont pas là par hasard. Les policiers ont démantelé un réseau dirigé par l’ancien footballeur Ben Mabrouk.

Des escort-girl pour les clients seuls

Aux clients qui ne pouvaient pas franchir l’entrée parce qu’ils n’étaient pas en couple, l’ancien joueur du Matra Racing fournissait une escort-girl.

Deux footballeurs encore en activité au PSG et à Monaco ont d’ailleurs été interrogés par les enquêteurs.

La patronne de l’établissement visée

Mais celle qui a le plus à craindre désormais dans cette affaire c’est patronne des Chandelles qui prétend ne pas avoir remarqué qu’il y avait des prostituées dans son établissement.

Les policiers la soupçonnent d’avoir volontairement fermé les yeux. Cela pourrait lui valoir au minimum une fermeture administrative de quelques semaines.