Souad Merah était-elle sous surveillance ?

  • A
  • A
Souad Merah était-elle sous surveillance ?
@ Capture d'écran - I - Télé
Partagez sur :

ZOOM - Souad Merah n'étant soumise à aucun contrôle judiciaire, les services de renseignement ne pouvaient pas empêcher son départ.

C'est le signalement de la déscolarisation de l'un des quatre enfants de Souad Merah, la soeur de Mohamed Merah, qui a permis aux autorités de prendre conscience de la disparition de la jeune femme. Cela faisait alors 15 jours que sa famille et ses amis n'avaient pas eu de nouvelles.

Vendredi matin, Bernard Cazeneuve a reconnu sur Europe 1 qu'il existait de "fortes présomptions" de sa présence en Syrie. Mais le ministre de l'Intérieur a refusé de parler d'inefficacité de la police. Il n'existe en effet aucun moyen d'empêcher Souad Merah de quitter le territoire national pour se rendre où elle le souhaite. "Dès lors qu'il n'existe aucune procédure judiciaire aboutissant à une mise sous contrôle judiciaire d'une personne, l'état du droit français fait qu'on ne peut pas empêcher des départs, sauf pour les mineurs", a expliqué Bernard Cazeneuve.

Or si elle a bien été placée en garde à vue dans l'enquête sur les complicités dont a pu bénéficier son frère Mohamed, Souad Merah n'a pas été poursuivie. Elle se trouve dans une sorte de "zone grise", et selon les informations d'Europe 1, Bernard Cazeneuve s'est inquiété de la gestion de ces individus, au-delà du cas de Souad Merah, dans le cadre du plan anti-djihad. La police des polices a d'ailleurs été chargée de réfléchir à la question.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

RÉACTION - Zoulikha Merah : "ma fille n'est pas folle pour aller en Syrie"

INTERVIEW - "Fortes présomptions" de la présence de Souad Merah en Syrie

LA PISTE - Souad Merah retrouvée en Tunisie ?

INFO - Une opération de police chez la sœur de Merah

DISPARITION - La soeur de Mohamed Merah partie faire le djihad ?