SNCF : tout savoir sur le "big bang"

  • A
  • A
SNCF : tout savoir sur le "big bang"
Près de 15.000 horaires vont être modifiés, soit 85% des trains, au lieu de 20% de changements par an en moyenne.@ MAXPPP
Partagez sur :

Alors que 85% des horaires de la SNCF ont changé dimanche, Europe1.fr fait le point.

Êtes-vous concernés par les changements des nouveaux horaires de la SNCF ? Comment s'en plaindre auprès de la société ferroviaire ? Pourquoi la SNCF entreprend un tel chantier ? Au moment du grand chamboulement des horaires de la SNCF, Europe1.fr résume tout ce qu'il faut savoir sur ce big bang.

Qu'est ce qui change à partir de dimanche ? Près de 15.000 horaires vont être modifiés, soit 85% des trains, au lieu de 20% de changements par an en moyenne. Dans la majorité des cas, ces changements seront de quelques minutes. En Ile-de-France, les horaires de la majorité des Transiliens seront inchangés ou modifiés d'une minute. Pour quatre lignes (les lignes C, N, U et H), le temps de parcours sera allongé de 2 à 6 minutes. La région Bretagne est également l'une des moins touchées par ces évolutions. Certains trains mettront toutefois 10 à 15 minutes de plus qu'avant, a précise Guillaume Pépy.

Comment connaître vos nouveaux horaires ? La SNCF a mis en place un site internet pour permettre aux usagers de trouver les nouveaux horaires de leurs trains : horaires2012-sncf.com. Pour les habitants d'Ile-de-France, le site horaires-2012.transilien.com permet de trouver les nouveaux horaires des lignes de Transilien. Les usagers mécontents peuvent d'adresser à la médiatrice de la SNCF sur le site dédié, c'est par ici.

Quelles sont les régions les plus impactées ? Guillaume Pépy, le patron de la SNCF a recensé "une vingtaine, trentaine de points durs". Les Pays-de-la-Loire, le Paca, le Centre, le Nord-Pas-de-Calais et l'Aquitaine sont particulièrement impactés par ces chamboulements.

De nombreux élus locaux ont protesté contre l'instauration de nouveaux horaires. Dans les Pays-de-la-Loire, le président de région, Jacques Auxiette, a même écrit une lettre de soutien aux usagers mécontents de la SNCF.

Pourquoi la SNCF revoit ses horaires ? La SNCF et Réseau ferré de France (RFF), la société chargée de la gestion des voies de chemin de fer, mènent un vaste programme de rénovation. D'ici 2015, 1.000 chantiers de modernisation doivent être lancés pour moderniser près de 30.000 kilomètres de voies. Ce grand projet représente un investissement de 13 milliards d'euros de l'Etat et de RFF.

De nouvelles lignes doivent également être lancées, notamment dans l'Est, en Aquitaine ou en Bretagne. A titre d'exemple, la création de la ligne Paris Rhin-Rhône, aura des répercussions sur les lignes déjà existantes. A terme, la SNCF souhaite introduire un cadencement régulier des horaires pour la majorité de ses lignes. Les trains partiront à des intervalles fixes (8h02, 8h32, 9h02, 9h32... par exemple).

Interrogé par Europe 1, Jean-Pierre Farandou, le directeur de "SNCF proximité" explique l'utilité de cette rénovation :

Comment réagissent les usagers ? Le mécontentement domine clairement. L'Association des voyageurs usagers des chemins de fer, (Avuc) s'est d'ailleurs fait l'écho de la grogne des usagers. Forte d'une pétition recueillant près de 2.300 signatures, l'Avuc a annoncé, le 28 novembre dernier, la création d'une coordination nationale d'associations qui, comme elle, s'insurgent contre la refonte des horaires.

L'association a recensé quelque 200 points litigieux qui n'ont pas encore été réglés. Le collectif prévoit d'organiser une grève le 12 décembre, au lendemain de la mise en place des nouveaux horaires. Les usagers mécontents sont invités à ne pas présenter leur titre de transports.

Comment la SNCF gère les mécontents ? L'ancienne patronne de la CGT, Nicole Notat, a été nommée médiatrice le 21 novembre dernier. Elle pourra être saisie directement par les usagers et les "associations de consommateurs ou élus locaux". 600 dossiers ont déjà été enregistrés, selon un bilan diffusé vendredi. Nicole Notat devra transmettre et répondre au cas par cas aux plaintes des usagers. Elle émettra ensuite ses propositions et recommandations, qui seront rendues publiques et étudiées par SNCF et RFF. la médiatrice, c’est la garantie qu’aucun sujet ne sera poussé sous le tapis", a commenté Guillaume Pépy, invité dimanche du Grand Rendez-Vous Europe 1, Le Parisien/Aujourd'hui en France, i-Télé.

A dix jours de l'entrée en vigueur des nouveaux horaires, la compagnie ferroviaire a également mis en place une cellule de veille sur les nouveaux horaires afin de surveiller le trafic et limiter les difficultés. Opérationnelle depuis le 1er décembre, cette nouvelle tour de contrôle ferroviaire est installée au Centre national des opérations ferroviaires (CNOF). Les 12 hommes de ce "PC Nouveaux Horaires" surveillent l'état du trafic grâce à d'énormes écrans de contrôle et d'immenses cartes de France.

Par ailleurs, trois millions de tracts seront distribués sur les quais pour alerter les usagers des nouveaux horaires.