SNCF : le service Auto-Train menacé ?

  • A
  • A
SNCF : le service Auto-Train menacé ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

La baisse du trafic l'augmentation des prix font craindre aux syndicats une fermeture du trafic.

L'avenir du service Auto-Train que propose la SNCF est-il menacé ? C'est du moins ce que craignent les syndicats de la compagnie ferroviaire. Le service lancé en 1957, qui consiste à transporter sa voiture par le train, rencontre une baisse de la fréquentation qui s'accompagne d'une hausse des prix. La SNCF compte donc réduire le nombre de trajets sur cette ligne. Mais selon les syndicats, cette décision signe l'arrêt de mort d'Auto-Train.

Baisse du trafic

"La SNCF annonce une nouvelle réduction de l'offre de train, à savoir qu'il resterait en septembre, un seul jour de circulation, de Paris au Sud-est et Sud-ouest de la France. Ce qui veut dire que quelqu'un qui part un samedi pourrait l'attendre cinq jours. On craint que le service Auto-Train disparaisse à terme", s'inquiète Emmanuelle Bigot, déléguée syndicale SUD-Rail.

Si l'année 2012 est synonyme de chiffres en baisse, l'année 2011 a été particulièrement bonne. 76.000 véhicules ont en effet transité par Auto-Train, soit une hausse de 7% par rapport à 2010. "Même s'il est trop tôt pour dresser un bilan puisque nous réalisons 70% de notre chiffre d'affaires entre juin et septembre, les chiffre seront moins bons qu'en 2011", reconnaît Georges Maltes, le directeur d'Auto-Train, filiale de la SNCF.

Vers une meilleure communication

C'est pour ces raisons que la SNCF compte réduire le nombre de trajets. "On va réduire un peu la voilure sur le Sud et cet hiver, puisque aujourd'hui on a des trains qui circulent quasi vides. Donc, ce ne serait pas très responsable de continuer", estime Georges Maltes au micro d'Europe 1.

La compagnie ferroviaire se veut toutefois rassurante. "Il n'y aucune intention de nuire au service, de réduire les effectifs pour pouvoir  supprimer Auto-Train. La logique dans laquelle on se trouve est une logique de développement et non pas de suppression. Auto-Train n'est pas menacé de fermeture", assure-t-il.

La SNCF souhaite donc augmenter la notoriété du service Auto-Train connu par seulement 16% des Français. "Nous allons faire des opérations de mailing ciblées et intensifier la publicité lors de grands rendez-vous comme le Salon de l'automobile", précise le directeur d'Auto-Train.