Six Français sur dix prêts à diminuer le nombre de fonctionnaires

  • A
  • A
Six Français sur dix prêts à diminuer le nombre de fonctionnaires
Photo d'illustration.@ MAXPPP
Partagez sur :

Une majorité de Français estime "nécessaire de faire des économies". Quitte à sacrifier des services publics.

Une majorité de Français (61%) estime "nécessaire de faire des économies" sur les dépenses publiques "quitte à fermer certains services publics", selon un sondage Ifop pour Le Figaro paru mardi. A la proposition "il est nécessaire de faire des économies budgétaires compte tenu de l'ampleur des déficits publics et de la dette, quitte à fermer certains services publics", 61% des personnes interrogées répondent oui, tandis que 39% jugent "nécessaire de garder les services publics à proximité des usagers sur l'ensemble du territoire quitte à augmenter les impôts".


Six Français sur dix estiment aussi que l'Etat peut faire aussi bien avec moins d'agents et qu'"il serait  possible d'avoir des services publics de qualité tout en réduisant le nombre de fonctionnaires". 32% des Français répondent non et 8% ne se prononcent pas. Pour 54% des personnes interrogées, "le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite" est une "bonne mesure", 46% pensent le contraire.

Interrogés sur le "montant des impôts et taxes", 45% des Français le qualifient d'"excessif", 43% d'"élevé", 10% de "plutôt acceptable" et 2% de "très acceptable". Invités à juger la France dans la compétition économique mondiale, 73% d'entre eux jugent qu'elle est "mal placée", 27% pensant l'inverse.

sur le même sujet

Comment dynamiser la fonction publique ?

L'Etat finance 73% des pensions

"L'énorme trou" du régime de retraites des fonctionnaires