Sinusite ne rime pas avec antibiotiques

  • A
  • A
Sinusite ne rime pas avec antibiotiques
@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon une étude, ces médicaments seraient sans effet contre la plupart des infections des sinus.

Les antibiotiques, ce n’est pas automatique et encore moins lorsqu’il s’agit de sinusite. Ce type de molécule serait sans effet contre la plupart des infections des sinus, selon une étude publiée mardi dans le très sérieux Journal of the American Medical Association (JAMA).

"Les personnes souffrant de sinusite - une inflammation de la cavité nasale et des sinus - ne se sentent pas mieux ou ne ressentent pas moins de symptômes quand ils prennent des antibiotiques", affirme ainsi le docteur Jay Piccirillo, professeur d'otorhinolaryngologie à la faculté de médecine de l'Université Washington à St Louis, dans l’état du Missouri.

"L'inutilité des antibiotiques pour traiter une sinusite"

Ces médecins ont comparé une partie des participants traités avec un antibiotique au groupe témoin qui avait pris un placebo. "Notre étude menée avec 166 adultes montre l'inutilité des antibiotiques pour traiter une sinusite courante - souvent d'origine virale -, la plupart des malades guérissent d'eux-mêmes", a ajouté Jay Piccirillo.

Sauf qu’une bonne partie des professionnels de santé prescrivent des antibiotiques pour traiter de telles sinusites, notamment aux Etats-Unis où c’est le cas dans une ordonnance sur cinq.

Moins prescrire d'antibiotiques pour préserver leur efficacité

"Nous pensons que les antibiotiques sont trop prescrits par les médecins généralistes", a estimé le docteur Jane Garbutt, professeur associé de médecine à la faculté de Médecine de l'Université Washington, l'un des auteurs de cette étude.

Concrètement, les chercheurs recommandent, au lieu des antibiotiques comme l'Amoxicilline utilisés dans cette étude, de traiter la douleur avec des analgésiques (aspirine, ibuprofène) et la congestion avec des décongestionnants. Un conseil d’autant plus stratégique que l’usage excessif d’antibiotiques renforce la résistance des virus.