"Si Johnny est honnête, il ne m’en voudra pas"

  • A
  • A
"Si Johnny est honnête, il ne m’en voudra pas"
@ EUROPE 1
Partagez sur :

Document Europe 1 - Le Dr. Delajoux espère que la star "lira le rapport" d’expertise.

"Si Johnny Hallyday est très honnête avec lui-même, je pense qu’il ne m’en voudra pas", a confié le Dr. Delajoux, lors d’une interview accordée à Marc-Olivier Fogiel, vendredi matin sur Europe 1. Jeudi a été rendu public le rapport d’expertise sur l’opération de Johnny Hallyday, effectuée en novembre dernier par le Dr. Delajoux. Le médecin dit souhaiter que Johnny Hallyday "lira ce rapport".

Ecoutez-le :

Le rapport révèle que cette intervention chirurgicale a été "conforme aux règles de l’art", mais pas le "suivi et la surveillance opératoire". Quelques jours après cette opération, Johnny Hallyday avait été opéré en urgence à Los Angeles, ce qui avait fait planer le doute sur le travail du Dr. Delajoux.

"Quand je suis revenu, il n'était plus là"

Le Dr. Delajoux affirme que Johnny Hallyday a quitté deux fois l'hôpital sans l'en avertir. "Le lendemain matin de l'intervention, je l'ai vu, j'ai pu l'examiner, voir sa cicatrice, voir si tout allait bien. Et il allait bien, il allait parfaitement bien. J'ai demandé des examens complémentaires que je demande régulièrement en postopératoire et lorsque je suis revenu en fin d'après midi dans sa chambre, il n'était plus là", a-t-il raconté.

Le médecin assure que son patient a été correctement informé et que si le suivi post-opératoire n'a pas été satisfaisant, comme le notent les experts, c'est à cause de Johnny. "Il a quitté la clinique sans mon avis, il était difficile pour moi de le suivre correctement alors qu'il avait quitté la clinique", dit-il. "C'est très difficile de lui imposer des choses, on ne peut retenir aucun patient contre son gré à l'hôpital", a ajouté Stéphane Delajoux.

Johnny "n'en veut pas" au Dr. Delajoux

Selon le chirurgien, Johnny Hallyday aurait dit aux experts au mois de mai qu'il n'en "voulait pas au Dr. Delajoux" mais voulait "comprendre ce qui lui est arrivé". "Aujourd'hui, on lui dit noir sur blanc, 'Mr Hallyday, il fallait vous opérer, en plus vous avez été très bien opéré, et vous avez été guéri par cette opération'", estime le chirurgien.

"On pointe maintenant des petites choses qui ne sont pas anodines, parce qu'il y a eu cette infection, mais j'espère qu'il ne me tient pas responsable de cette infection", a souhaité le docteur.

"Une grande estime pour Johnny Hallyday"

Le chirurgien précise qu'il a "une grande estime" pour Johnny Hallyday, et qu’il est "sincèrement très heureux qu’il aille bien". "J'ai été très traumatisé par cette infection", a-t-il ajouté, avant se réjouir qu'il ait "fait la Une d'un magazine en faisant du jet ski".