Sevran : une police "format casque bleu" (E1)

  • A
  • A
Partagez sur :

Stéphane Gatignon, le maire Europe Ecologie de Sevran, en Seine-Saint-Denis, a développé jeudi sur Europe 1 son idée de mettre en place des sortes de "casques bleus", pour éviter les règlements de compte entre trafiquants de drogue. L'élu souhaite que soit déployée dans sa ville une force d'intervention permanente, au "format casque bleu".

Le maire de Sevran réagissait à la décision d'une école primaire de la ville de confiner les enfants durant les récréations, pour éviter qu'ils soient victimes de balles perdues, lors des nombreuses et sporadiques fusillades entre bandes qui gangrènent le quartier.

L'insécurité qui règne dans deux zones très ciblées de Sevran est directement liée, selon lui, "à l’installation d’une mafia" de la drogue, née de la "structuration du trafic de cannabis". "C’est une situation de dingue", a lancé Stéphane Gatignon. "Ces lieux de vente, ces gens se les achetaient avant", maintenant "ils se battent pour les avoir". "Ils font leur vie entre eux, et ça terrorise tout le monde", a également déploré le maire écologiste.