Servier récuse tout "mensonge"

  • A
  • A
Servier récuse tout "mensonge"
Jacques Servier est convoqué par la justice le 11 février@ MAXPPP
Partagez sur :

Accusé d’avoir maintenu la vente du Mediator, le laboratoire Servier contre-attaque.

"Il n’y a pas eu de mensonges, de dissimulations, de tromperies, de roulage dans la farine des autorités sanitaires". Me Hervé Temime, l’avocat de Jacques Servier, monte au créneau mardi sur Europe 1 pour défendre le laboratoire dans la tourmente depuis des semaines avec l'affaire du Mediator.

Dans un rapport publié samedi, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) estimait, au contraire, que la tromperie était avérée et que le laboratoire Servier avait "roulé dans la farine" les autorités sanitaires pour obtenir la mise sur le marché du Mediator. Le médicament, destiné aux diabétiques, est soupçonné d’avoir causé de 500 à 2.000 morts en France entre 1976 et 2009.

"Diabolisation inquiétante"

Alors que les procédures judiciaires se multiplient contre le laboratoire, Maître Hervé Temime a jugé "fou" d’imaginer que le laboratoire "ait pu pendant tant d’années vendre un produit qu’il savait dangereux ". "Il y a là une précipitation, une diabolisation qui sont extrêmement inquiétantes et hors de proportion", a-t-il ajouté. "Les responsabilités sont beaucoup plus complexes", a estimé l’avocat avant de conclure : "c’est la justice qui décidera".