Serge Dassault demande lui-même la levée de son immunité parlementaire

  • A
  • A
Serge Dassault demande lui-même la levée de son immunité parlementaire
@ Maxppp
Partagez sur :

Le sénateur de l'Essonne est au cœur d'une enquête sur des soupçons d'achat de votes à Corbeil-Essonnes.

L'info. Serge Dassault a annoncé lundi qu'il demandait la levée de son immunité parlementaire. Le sénateur de l'Essonne devance ainsi l'examen mercredi par le bureau du Sénat de cette demande des juges en charge du dossier d'achat présumés de voix à Corbeil-Essonnes. Il assure vouloir démontrer qu'il n'a "rien à (se) reprocher".

Par deux fois, l'ancien maire de Corbeil-Essonnes a échappé à la levée de son immunité, la dernière le 8 janvier malgré un avis favorable du parquet. Face au flot de réactions indignées, les avocats de Serge Dassault, Jean Veil et Pierre Haïk, avaient dénoncé "une inquiétante remise en cause d'une décision rendue souverainement dans le respect des institutions de la Ve République." De son côté, le président du Sénat, Jean-Pierre Bel (PS), avait décidé de changer le mode de vote - vote à main levée au lieu de vote à bulletin secret.

Si l'immunité de Serge Dassault était finalement levée, les magistrats du pôle financier de Paris pourraient placer éventuellement l'élu en garde à vue.

Trois personnes mises en examen dans ce dossier. Le veto du Sénat début janvier n'a pas pour autant empêché les juges d'avancer dans leur enquête. Ils ont en effet prononcé le 17 janvier les trois premières mises en examen de ce dossier, qui ont visé Jean-Pierre Bechter, une de ses adjointes, Cristela de Oliveira, et Younès Bounouara, présenté comme un relais de Serge Dassault dans les cités de Corbeil-Essonnes. Les enquêteurs cherchent à décortiquer le système frauduleux prétendument mis en place à Corbeil-Essonnes par Serge Dassault. Et l'affaire, qui a commencé avec des enveloppes d'argent liquide et des chèques qui avaient été distribués aux jeunes en échange de la promesse de leur vote, a pris une autre dimension. Les soupçons de la justice vont désormais au-delà de ces exemples rapportés par des témoins.

sur le même sujet, sujet,

ARCHIVE - Levée de l'immunité de Dassault : le parquet favorable à la nouvelle demande

ENQUETE - Affaire Dassault : le maire de Corbeil-Essonnes mis en examen

REACTION - Serge Dassault se dit "à disponibilité de la justice"