Semaine noire dans les Alpes

  • A
  • A
Semaine noire dans les Alpes
@ MAXPPP
Partagez sur :

En huit jours, dix personnes sont mortes dans les stations alpines. La plupart en hors-piste.

L'INFO. Les accidents de montagne ont fait dix morts en une seule semaine dans les Alpes, deux skieurs hors-piste ayant été tués samedi dans le massif du Queyras ainsi qu'un gendarme dans le massif du Mont Blanc après une chute dans une crevasse. Cinq jours après la coulée de neige qui a coûté la vie à quatre alpinistes à Crevoux dans les Hautes-Alpes, quatre jours après la disparition de deux skieurs à Tignes dans une avalanche, et au lendemain du décès d'un skieur qui a heurté une souche d'arbre, samedi a été une  journée noire pour la montagne avec trois autres tués. Les causes ? Le redoux météo, qui fragilise le manteau neigeux, fait partie des explications, mais il y a aussi l'engouement de plus en plus fort pour le hors piste, et ce en dépit des risques comme à pu s'en rendre compte Europe 1 à Avoriaz, en Haute-Savoie.

"La règle, c'est l'humilité". Cette semaine, Sébastien n'a pas hésité à skier en hors-piste. Pourtant, le risque d'avalanche est ici le même que dans le massif du Queyras, évalué à 3 sur 5. Il a déjà été pris deux fois dans des coulées dont il est sorti indemne. "C'est des frayeurs qui apprennent beaucoup, puisque le lendemain on appréhende la montagne et son ski différemment", confie-t-il au micro d'Europe 1, précisant que "la règle de base, c'est l'humilité".

Avalanche en montagne, neige, ski hors piste

© MaxPPP

Du côté des professionnels, on préfère cependant ne pas prendre de risques. Jérôme Hurtaux, directeur de l'école de ski orientée "extrême", a préféré renoncer à ses sorties samedi, malgré des demandes de clients."On avait deux guides qui devaient partir en hors-piste et on a annulé car les conditions n'étaient pas super", explique-t-il."C'était risqué".

Les stations s'adaptent. A Avoriaz, la station tente depuis quelques années de proposer du hors-piste sécurisé avec six parcours offerts aux skieurs. "Ce sont des pistes qui ne sont pas damés et qui proposent donc toutes les sensations du hors-piste", explique Stéphane Lerendu, directeur de l'office du tourisme de la station. "Elles sont en revanche balisée, ce qui permet de  rester sur un secteur protégé des avalanches".

04.01 Avoriaz station ski alpes 930620

© MAX PPP

Mais ce n'est pas tout. "On a aussi ce que l'on appelle du hors-piste de proximité, qui permet de s'échapper à deux ou trois mètres de la piste en passant par des petits 'passages secrets' dans la forêt pour se retrouver 100 mètres plus bas en toute sécurité". Le meilleur conseil reste cependant la prudence, alors que dimanche, le risque d'avalanches reste marqué sur la majeure partie du massif alpin.