Sécurité routière : Guéant pris de court

  • A
  • A
Sécurité routière : Guéant pris de court
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le ministre avait prévu de dévoiler jeudi les chiffres des morts sur les routes. Mais...

Moins de 4.000 morts sur la route, et ce pour la deuxième année consécutive : Claude Guéant devait annoncer lui-même les chiffres de la sécurité routière jeudi lors d’une conférence de presse. Mais le ministre de l’Intérieur a été pris de court, selon les informations recueillies par Europe 1.

Dans le traditionnel compte-rendu du conseil des ministres, au cœur du chapitre consacré à la sécurité routière, c'est une simple phrase qui a attiré l’attention : "Le bilan provisoire pour l’année 2011, encore bien trop lourd, est ainsi de 3.959 personnes décédées sur les routes".

Le ministère a dû confirmer

Contacté par les journalistes qui avaient repéré cette information anticipée, le ministère de l’Intérieur a été contraint de confirmer le chiffre et d'apporter des précisions. Le chiffre exact est en réalité de 3.970 décès sur les routes en 2011, car il englobe les prévisions de ce que l’on appelle "les morts à 30 jours" : dans les statistiques, on tient compte des décès intervenus 30 jours après l’accident.

Pour le mois de décembre, le nombre de morts sur les routes a augmenté de 14% sur un an, d'après les calculs d'Europe 1. Soit 35 morts de plus. En novembre dernier, le nombre de morts sur les routes avait reculé de 13,9% par rapport à la même période en 2010. Il s'agissait alors d'une baisse "pour le cinquième mois consécutif".