Sécurité maximale pour le réveillon

  • A
  • A
Sécurité maximale pour le réveillon
@ MAXPPP
Partagez sur :

La plus grande vigilance est recommandée par le gouvernement pour la nuit de la Saint-Sylvestre.

Plus de contrôles routiers, la vente d’alcool limitée et l’achat d’essence restreint : comme chaque année à l’occasion du Nouvel an, le gouvernement a donné ses consignes drastiques aux préfets. Samedi matin, Claude Guéant a indiqué sur RTL que l'Etat était "complètement mobilisé". "Il y a 60.000 policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers et secouristes qui ce soir veilleront à la sécurité des Français" a assuré le ministre de l'Intérieur. Europe1.fr fait le point sur le dispositif mis en place.

"Limiter les facteurs de risque"

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a adressé aux préfets une circulaire et deux "fiches techniques" dans le but d’assurer la sécurité pour les fêtes de fin d'année. Il les appelle "à la mobilisation et à la plus grande vigilance" pour la nuit de la Saint-Sylvestre. Objectif affiché : "limiter les facteurs de risque".

Limiter la vente d’alcool et d’essence. Parmi les recommandations précises du gouvernement : "restriction de la vente ou de la consommation d'alcool sur certaines zones, restriction de la vente d'essence au détail, application stricte de la législation sur la vente et l'utilisation des pièces d'artifice". Mais les préfets ont la liberté d'appliquer telle ou telle de ces "recommandations" en prenant, ou non, s'ils ne l'estiment pas indispensable, des arrêtés de limitation.

Les pétards seront finalement interdits de vente et/ou d'utilisation un peu partout à travers le pays comme dans le Nord, la Somme, certaines communes de Haute-Marne et de l'Aisne, le Rhône, l'Ain, la Seine-Maritime, l'Eure ou encore en Gironde. Ils ont également sévi concernant la vente d'essence en "récipient portable", prohibée dans ces mêmes départements. Quant à l'alcool, sa vente à emporter et sa consommation sur la voie publique sont souvent interdites.

Sécuriser les zones commerciales. La circulaire insiste aussi sur des actions de prévention et de sécurisation pour lutter contre toutes les formes de vols, particulièrement dans les zones commerciales. Le but est de limiter au maximum les vols à l'étalage, à la tire, à l'arraché et les vols à mains armée. Le texte propose l'activation des plans anti hold-up par les services de police et de gendarmerie. Il est également préconisé de prodiguer des conseils aux commerçants et de renforcer les patrouilles.

Renforcer les contrôles routiers. Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a demandé également aux préfets d'étudier les limitations de vitesse dans leurs départements et de prendre d'éventuelles mesures de modification, afin de les rendre "lisibles" et "cohérentes". Il s’agit d’être "particulièrement attentifs" à des situations "telles que les entrées anticipées d'agglomération où la limitation de vitesse à 50 km/h est mal comprise par les conducteurs circulant dans un environnement non urbain".

Dans tout le pays, "les contrôles routiers seront aussi très fortement renforcés au cours de cette nuit", a prévenu le délégué interministériel à la Sécurité routière, Jean-Luc Névache. Des messages de prévention seront également diffusés par ses services, mais aussi des sociétés d'assurance et des associations impliquées dans la prévention routière. Certaines distribueront aussi des éthylotests et d’autres mettront à disposition de navettes pour ramener les fêtards ivres.

Des restrictions région par région

A Paris, où une foule importante se rassemble traditionnellement sur les Champs-Elysées, la préfecture de police a interdit "la vente au détail des combustibles domestiques" jusqu'au 2 janvier. L’achat de feux d'artifices est également prohibé, tout comme autour des Champs-Elysées de "toutes boissons alcooliques et de toutes boissons conditionnées dans un contenant en verre" pour la nuit du Réveillon.

Dans l'Est, la vente de pétards et feux d'artifice est interdite dans toute l'Alsace du 1er au 30 décembre. Une décision active depuis 2009 car ils peuvent être "détournés de leur usage", explique la police, pour incendier des voitures.

A Lille, les abords de la Deûle à Lille vont être particulièrement sécurisés pendant la nuit du Nouvel An. Deux patrouilles de CRS, composée de douze hommes chacune, se succéderont durant la nuit, afin de prévenir de nouvelles noyades. Cinq jeunes hommes ont déjà péri dans cette rivière depuis octobre 2010. La vente à emporter de boissons alcoolisées, et leur consommation sur la voie publique, sont également interdites dans le département de 20h à 8h.