Sécurité en 2 roues: la preuve par le choc

  • A
  • A
Sécurité en 2 roues: la preuve par le choc
@ MAXPPP
Partagez sur :

La préfecture de police de Paris a reconstitué plusieurs accidents pour sensibiliser les jeunes.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : à Paris, les deux-roues représentent seulement 17% du trafic mais presque la moitié des blessés et des morts sur la route. Mais pour s’adresser aux plus jeunes sans les lasser, la préfecture de police de Paris a organisé mercredi matin une reconstitution d’accidents en deux-roues.

Cette initiative, organisée à l'occasion de la Semaine de la mobilité et de la sécurité routière, doit faire prendre conscience à tous les conducteurs de la vulnérabilité des utilisateurs de deux-roues motorisés.

Le voir pour le croire

Plusieurs cascadeurs ont donc reconstitué les formes d’accidents les plus fréquentes : un choc entre un scooter et un piéton, puis un accident entre un deux-roues et une voiture.

Voici les images du choc entre un conducteur de deux-roues et un piéton :

Cette démonstration a eu l’effet escompté sur les jeunes collégiens venus en nombre assister à la démonstration.

"Ca m’a fait un choc", a réagi Leïla juste après le "faux" accident :





Les organisateurs en ont profité pour rappeler quelques règles de base à respecter en deux-roues : se protéger en portant un casque, des gants et des chaussures fermées. La vitesse et le respect du code de la route s'imposent également, sans oublier de se méfier des effets de l'alcool et de la drogue : 18 des 19 accidents mortels de deux-roues en 2009 à Paris étaient liés à la consommation d'alcool ou de stupéfiants.

Au niveau national, les conducteurs de deux-roues ne représentent que 2% du trafic global, mais ils sont impliqués dans 28% des accidents mortels, contre 9% il y a dix ans, selon les chiffres de la Sécurité routière. En 2009, le nombre de tués sur deux-roues motorisés a augmenté de 9,3% : 1.187 personnes sont mortes sur les routes, contre 1.086 en 2008.