Sécheresse: Sarkozy rencontre des agriculteurs

  • A
  • A
Sécheresse: Sarkozy rencontre des agriculteurs
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le président annoncera jeudi en Charente un montant d'aide "important", a indiqué Bruno Le Maire.

C'est en Charente jeudi que Nicolas Sarkozy devrait annoncer des mesures en faveur des agriculteurs qui subissent depuis plusieurs semaines une sécheresse historique, avec le printemps le moins pluvieux de ces cinquante dernières années. Le déplacement n’a pas été choisi au hasard par l’Elysée. Le Poitou-Charentes est aujourd’hui la région la plus touchée par la sécheresse.

Le président va annoncer un "chiffre important" d'aide aux agriculteurs, a indiqué jeudi matin le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, sans en dévoiler le montant. Le ministre répondait à une question sur le montant de plus de 700 millions d'euros d'aide évoqué par un député UMP à l'issue d'une réunion à huis clos entre Nicolas Sarkozy et des députés du parti majoritaire.

Quand Royal s’invite...

Le chef de l'Etat se rend sur les terres de Ségolène Royal, qui a critiqué la politique du gouvernement face à la sécheresse et a mis en place une aide d'urgence de 1.000 euros pour les éleveurs en difficulté. Mercredi soir, la présidente de la région Poitou-Charentes, a annoncé sa décision de se rendre sur place, même si elle n' pas été invitée par le chef de l’Etat.

"Je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas été invitée alors que le Poitou-Charentes est la seule région où des décisions d’urgence ont été prises pour aider les agriculteurs", s’est offusquée Ségolène Royal, au micro d’Europe 1 , mercredi. "Je viens parce que je suis au côté des éleveurs qui souffrent et je souhaite que le président ne se contente pas d’annonces", a prévenu son ancienne concurrente à la présidentielle. Et Ségolène Royal d’ajouter qu’elle attend "des mesures concrètes", de la réquisition des céréales au blocage du prix des fourrages.

"Je viens car que je suis au côté des éleveurs qui souffrent" :

Au programme de la matinée du chef de l'Etat, une visite de l'exploitation d'un éleveur à 11h15, puis une table ronde sur ce thème à 12h05 à la Rochefoucauld. Le président n'arrivera pas les mains vides. Devant les députés UMP réunis à huis clos mercredi, Nicolas Sarkozy a d’ores et déjà annoncé que l’indemnisation des agriculteurs s'élèverait à sur 2011 et 2012.

Ce qui va être évoqué

L'Etat pourrait également abonder le fonds national de garantie contre les risques agricoles et donner un coup de pouce supplémentaire aux banques pour qu'elles accordent des crédits aux éleveurs qui ne savent déjà plus comment ils vont nourrir leur troupeau l'hiver prochain.

L’avenir est le sujet qui fâche, les retenues collinaires devraient aussi être évoquées par le président. Les agriculteurs aimeraient développer à grande échelle ces bassins artificiels de récupération des eaux de pluie, pour lutter contre les sécheresses futures. Récupérer 1% des eaux de pluies permettrait de doubler la capacité d'irrigation dans les campagnes.