Savez-vous (vraiment) ce que vous mangez ?
© Maxppp

L'Anses a mis en ligne un nouvel outil donnant la composition détaillée de 1.440 aliments.

En un simple clic, vous pouvez désormais savoir ce qui se trouve dans votre assiette. L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) a mis en ligne lundi sur son site un outil permettant de connaître la composition nutritionnelle de 1.440 aliments.

Haricots verts, confiture, pâtes ou encore sardines en boîte : pour chaque aliment, une fiche très détaillée est proposée. Cette version actualisée d'un fichier établi en 2008 permet aussi de trier les aliments en fonction de leur teneur en divers constituants. De quoi vérifier ce que l'on sait tous, mais aussi tordre le coup à certaines idées reçues.

Quel casse-croûte choisir ? En cas de petite faim, cela tombe sous le sens : mieux vaut manger une pomme qu'une viennoiserie si vous faites attention à votre ligne. Une pomme ne contient en effet que 53,2 kcal/100 g, contre 414 pour un pain au chocolat artisanal. La comparaison est encore plus frappante avec une portion de 100 g de pâte à tartiner chocolat et noisette, qui comporte 527 kcal, soit près de dix fois plus qu'une pomme.

Popeye nous a menti. Le mythe a la vie dure : les épinards dont le marin aux gros bras est si friand ne contiennent pas tant de fer que cela. Plusieurs aliments présentent une meilleur teneur, selon l'Anses : le thym (82,4 mg/100 g), le cumin (66,4) et même… le boudin noir (22,8).

De la beta-carotène dans les patates douces. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas dans les carottes que l'on trouve le plus de ces vitamines, mais dans les patates douces. Une fois cuites, leur teneur est en effet de 10.500 µg/100 g, devant les 8.710 µg des carottes, qui doivent être consommées crues, notamment sous forme de jus, pour libérer un maximum de beta-carotène.

Où trouver de la vitamine C ? C'est dans le cassis et le persil frais qu'on en trouve le plus, le zeste de citron ne se trouvant qu'à la cinquième place du classement. Le jus d'orange, s'il est pressé maison, se retrouve à la 28e place, avec une teneur en vitamine C de 53.8 mg/100g, contre 200 pour le cassis frais, indique l'Anses.

Du magnésium dans le fromage. Vous manquez de magnésium ? Faites donc une cure de beaufort ! Ce fromage à pâte dure présente un apport de 1.040 mg/100 g. Et de 393 kcal/100 g : il est donc plus sage de se limiter à des petits morceaux.

Des abats, pleins de cholestérol. Si vous surveillez de près votre cholestérol, vous devez sans doute déjà savoir qu'il vaut mieux éviter les abats. La cervelle de veau cuite en contient ainsi 3.100 mg/100 g, loin devant le jaune d'œuf cru, qui plafonne à 1.140 mg/100 g, un peu devant le foie gras de canard entier. Rognons de volaille ou de bœuf, gésiers et foies en tous genres figurent aussi en bonne place dans le classement. Mais le foie, qu'il soit de poulet, de veau ou de génisse, est par ailleurs une bonne source de vitamines B9 (folates).

Les petits plaisirs de l'été. Pendant les vacances, les tentations sont légion. La différence d'apport en calories entre sorbets et crèmes glacées n'est pas énorme (123 kcal/100 g pour le premier, contre 184 kcal pour le second). Mais gare aux glaces en cornet, qui contiennent 278 kcal/100 g, un peu plus que les glaces en bâtonnet enrobées de chocolat (264 kcal). Et quand vient l'heure de l'apéro, à consommer avec modération, un verre de rosé contient nettement moins de calories qu'un verre de pastis (70,6 contre 274 kcal/100 g).