Santé : une épidémie de grippe "intense"

  • A
  • A
Santé : une épidémie de grippe "intense"
@ MAX PPP
Partagez sur :

Elle a nécessité 1.100.000 consultations pour la seule semaine dernière.

04.09 afflux de malades de la grippe aux urgnces. 930620

© MAX PPP

Si l'épidémie de "gastro" s'achève, l'épidémie de grippe reste intense en France métropolitaine, avec 25 décès en réanimation recensés depuis le 1er novembre dernier, selon les organismes de surveillance.

L'Institut de veille sanitaire (InVS) note que la grippe est "intense" avec une "forte augmentation" des passages aux urgences "essentiellement" d'enfants de moins de 14 ans (60% des passages aux urgences et 45% des hospitalisations alors qu’ils ne comptent que pour 18% de la population française).

Depuis le 1er novembre 2012, 236 cas de grippe ont été admis en réanimation, dont les 25 personnes décédées, selon l'InVS. Le nombre de ces cas graves dépassent déjà celui enregistré au moment du pic épidémique de la saison précédente, mais la proportion des décès reste inférieure à celle des saisons passées. Près des deux-tiers des cas admis en réanimation présentaient un facteur de risque et "seuls 8% avaient été préalablement vaccinés".

La semaine dernière, "la grippe été responsable d'environ 1.100.000 recours aux médecins généralistes et pédiatres", estiment les Grog. Il s'agit de la 7e semaine consécutive de hausse de l'activité épidémique, note pour sa part le réseau Sentinelles qui estime à 546.700 les nouveaux cas de syndromes grippaux vus en médecine générale la semaine dernière.